CartONG, rencontre des technologies de mapping avec les thématiques humanitaires


CartONG est une organisation non gouvernementale fondée en 2006 à Chambéry qui se donne l’objectif de travailler avec les ONG et les gouvernements locaux sur des projets SIG et cartographiques.

L’équipe des 10 data scientists propose des solutions de récolte et de visualisation de donnée via des applications web pour tous les supports en passant par un workflow principalement sous ArcGIS (Smartphone Collector for ArcGIS, Cloud ArcGIS online, ArcGIS server, PostgreSQL, JS turf D3 et leaflet). Lors de la conférence Esri le 6 octobre à Paris, Léo Martine de CartONG a présenté leur travaux de mapping avec le Haut Commissariat des Nations Unis pour les réfugiés (UNHCR).

En 2015, on compte 21.3 millions de réfugiés dont 16.8 millions sont placés sous le mandat de UNHCR qui représente une organisation de 9 300 personnes.

Dans ce contexte, CartONG intervient en tant que support technique pour implémenter un nouvel outil qui permet que chaque pays dispose d’une base de donnée et d’applications pour cartographier les camps de réfugiés. Ces camps peuvent atteindre 100 000 habitants et comprennent des commerces, écoles ou encore des rues. Les camps s’organisent comme de véritable ville mais il n’existe pas forcément de carte alors CartONG intervient pour collecter des données et produire des cartes pour l’UNHCR. Selon l’intervenant de CartONG, la cartographie permet d’obtenir une base de donnée commune des infrastructures des camps ce qui permet notamment de suivre leurs évolutions.

Au niveau de la base de données de l’UNHCR, les équipes et les bénévoles se concentrent sur la collection des champs suivants :

Réseau routier, Divisions administratives (zone, bloc, cluster), Abris (tente ou shelter), Ecole, Structure médicale, Lieux de culte, Structure administrative (bureau des ONG, Centre d’enregistrement, Police..), Structure sociale (Centre communautaire, Terrain de jeu), Distribution d’eau, Stockage et traitement de l’eau,, Réseau d’eau, Assainissement et la Gestion des déchets.

579091-mrt_mbera_basemap_A1L_low

Camp de M’Bera en Mauritanie en mars 2016.

Les équipes se déplacent dans les camps afin de former les responsables à la collecte de ces données et travaillent ensuite avec la base de données structurée autour d’un gdb ArcSDE avec un shéma dans Postgres, un user dans ArcGIS par pays et 14 features class avec le même data model pour chaque pays. Il n’y a pas de couche mondiale pour des questions de gestion de langue et pour personnaliser la collecte. Il est en effet possible d’ajouter des tables liées et des images satellites achetées (généralement de 50 cm de résolution, convertibles en tpk et mises comme background dans le Collector).

Actuellement, chaque pays dispose :

  • d’un service d’édition (protégé par un mot de passe)
  • d’un service de vues (public)
  • d’une web map d’édition (utilisée dans collector)
  • d’une web app d’édition (utilisée pour modifier la base de donnée)

L’intervenant conclue sa présentation en évoquant des analyses automatisées selon des standards du HCR, appelés « norme sphère » qui stipule par exemple que tout abri doit se situer à moins de 200m d’un point d’eau et à moins de 50m d’une latrine.

Les causes humanitaires sont aujourd’hui mieux appréhendées avec les téléphones portables mais aussi les drones qui permettent de cartographier des enjeux urgents. Les interruptions de connexion sont par contre à appréhender. Les besoins les plus basiques peuvent être inaccessibles. Les individus s’organisent et chacun à son échelle contribue selon les moyens disponibles. CartONG travaille sur différentes missions à travers le monde. Les cartes ont pour vocation de transcrire la réalité sous une représentation graphique à une échelle appropriée. L’ONG contribue par là à améliorer la collecte et le mapping des données des organisations impliquées dans les causes humanitaires.

CartONG organise ce mois-ci un événement à Chambéry intitulé GeOnG 2016. Cet événement aura lieu le 17, 18 et 19 octobre et réunira les participants autour de conférences et de workshops dont le planning est disponible ici : https://www.cartong.org/geong/2016/agenda.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *