La corruption cartographiée


L’indice de perception de la corruption, créé en 1995 par l’Organisation non gouvernementale Transparency International, permet de classer les pays selon leur degré de corruption. En effet, chaque pays va être représenté par  une valeur correspondante à son degré de corruption. Cette valeur est comprise sur une échelle allant de 0 (pays avec une corruption importante) à 100 (pays avec une corruption très faible).

CPI2014_map_NEW

Source : http://www.transparency.org/cpi2014/results#myAnchor1

Cet indice prend en compte la corruption dans le secteur public et plus particulièrement dans les administrations publiques et la classe politique. Ainsi, cet indice possède une définition propre du terme corruption qui est : « l’abus d’une charge publique à des fins d’enrichissement personnel » (définition donnée par Transparency International, http://www.transparency-france.org/ewb_pages/i/indice_de_perception_de_la_corruption644.php).

Néanmoins il faut prendre avec précaution ces résultats car la corruption concerne aussi le secteur privé. Il est donc important d’améliorer cet outil car la corruption est un fléau mondial qui limite le développement d’un grand nombre de pays. De plus, cet indice évolue régulièrement (en prenant de nouveaux paramètres en compte chaque année). La comparaison des résultats d’un pays d’une année sur l’autre peut être faussée selon les nouveaux paramètres pris en compte lors de la mesure.

Pour en savoir plus : https://www.transparency.org/ et http://www.transparency-france.org/