Open data : le bio et les restaurants scolaires franciliens.


Animatrice périscolaire durant quatre ans tous les mercredis et les vacances scolaires, je suis très sensible à cet environnement et à la restauration collective.
Je me suis donc tout naturellement intéressée à la carte nommée « dotation initiale de l’aide régionale à l’introduction de produits biologiques au sein des restaurants scolaires franciliens (2015) » disponible sur le portail des données publiques de la Région Île-de-France et de ses partenaires .

 

 

Cette carte interactive permet de connaître le montant de la dotation de l’État pour tous les établissements scolaires concernés.
Sept onglets sont présents : informations, tableau, carte, analyse, export, API, commentaire.
Nous pouvons donc voir les données sous différents angles, soit directement sur la carte en cliquant sur le pointeur rouge, soit dans un format tableur ou encore sous un format permettant une analyse tel que le camembert ou le nuage de points. Il y aussi possibilité d’écrire directement le nom d’une commune à gauche pour en savoir plus. Enfin, nous pouvons encore exporter ces données sous plusieurs formats et même soumettre une réutilisation.

D’après l’onglet information « l’objectif de l’aide est d’assurer une prise en charge d’une partie du surcoût lié à l’introduction de ces produits et d’en favoriser le développement ». En effet, les produits biologiques sont souvent plus chers que les produits non biologiques et pour développer son expansion, des fonds sont distribués pour en faire profiter les élèves, mais aussi les agriculteurs.

 

Mais qu’est-ce l’agriculture biologique ?
Selon l’Institut National de Recherche Agronomique (INRA) « la production biologique est un système global de gestion agricole et de production alimentaire qui allie les meilleures pratiques environnementales, un haut degré de biodiversité, la préservation des ressources naturelles, l’application de normes élevées en matière de bien-être animal et une méthode de production respectant la préférence de certains consommateurs à l’égard des produits obtenus grâce à des substances et des procédés naturels » (http://www.inra.fr/Grand-public/Agriculture-durable/Tous-les-dossiers/Agriculture-biologique/Agriculture-biologique-definition/%28key%29/0)

Aussi, comme l’explique cet article du Parisien http://www.leparisien.fr/acheres-la-foret-77760/les-agriculteurs-bio-d-ile-de-france-misent-sur-les-cantines-25-05-2015-4801147.php, il existe un groupement des agriculteurs biologiques d’Ile-de-France (Gab) qui s’adresse directement aux restaurants des collectivités territoriales.
Le Gab est «  le Groupement des Agriculteurs Biologiques de la région Ile de France rassemble les producteurs franciliens certifiés Bio ou en conversion qui a pour objectif principal de faciliter le développement de l’agriculture biologique en local» (http://www.bioiledefrance.fr/spip/-Qui-Sommes-Nous-.html).

La filière bio permet ainsi de manger des produits respectant entre autres, plus l’environnement. Les enfants mais aussi le personnel sont plus sensibilisés à cette question et cela permet aux agriculteurs des alentours de vendre leurs produits sans passer par plusieurs intermédiaires.

 

J’apprécie les cartes géoréférencées donnant des données publiques puisque cela permet de dévoiler des informations que l’on ne soupçonne pas. Le bio en France est encore relativement cher au sein des grandes surfaces alors si l’école peut permettre au plus grand nombre de découvrir ses valeurs et ses avantages, je dis oui ! Cette carte permet donc de visualiser uniquement les dotations de l’État, même si plusieurs communes ne recevant pas de subventions proposent à leurs menus plusieurs produits bio, comme le pain ou encore les laitages et fruits. Cette dernière s’inscrit donc dans le mouvement dit « Open Data » (ou « données ouvertes ») qui permet la « publication de données numériques en ligne selon une série de dix critères garantissant leur libre accès et réutilisation par tous ». (http://data.nantes.fr/demarche/lopen-data-cest-quoi/).

 


Léa ANJOU

Sources :

-> http://data.iledefrance.fr/explore/dataset/dotation-introduction-produits-bio/?tab=metas&dataChart=eyJxdWVyaWVzIjpbeyJjaGFydHMiOlt7InR5cGUiOiJwaWUiLCJmdW5jIjoiQ09VTlQiLCJ5QXhpcyI6ImRwdCIsImNvbG9yIjoicmFuZ2UtY3VzdG9tIiwicG9zaXRpb24iOiJjZW50ZXIifV0sInhBeGlzIjoiY29tbXVuZSIsIm1heHBvaW50cyI6bnVsbCwic29ydCI6InNlcmllMS0xIiwic2VyaWVzQnJlYWtkb3duIjoiIiwic2VyaWVzQnJlYWtkb3duVGltZXNjYWxlIjoiIiwiY29uZmlnIjp7ImRhdGFzZXQiOiJkb3RhdGlvbi1pbnRyb2R1Y3Rpb24tcHJvZHVpdHMtYmlvIiwib3B0aW9ucyI6eyJ0YWIiOiJhbmFseXplIn19fV19&location=9,48.89632,2.56119)
-> http://www.inra.fr/Grand-public/Agriculture-durable/Tous-les-dossiers/Agriculture-biologique/Agriculture-biologique-definition/%28key%29/0
-> http://www.leparisien.fr/acheres-la-foret-77760/les-agriculteurs-bio-d-ile-de-france-misent-sur-les-cantines-25-05-2015-4801147.php
-> http://www.bioiledefrance.fr/spip/-Qui-Sommes-Nous-.htm
-> http://data.nantes.fr/demarche/lopen-data-cest-quoi/

 


A propos de Léa Anjou

Étudiante en master 2 Géomatique appliquée aux études urbaines et aux risques à l'université de Cergy-Pontoise, je suis aussi présidente de l'association sportive de roller derby "Badass Ladies".