Une réforme territoriale qui modifie notre territoire ? 5


La France métropolitaine se transforme. La réforme territoriale de 2015 sera applicable au 1er janvier 2016, après les élections régionales des 6 et 13 décembre 2015. Cette nouvelle organisation de la France métropolitaine se déroulera de façon progressive, les régions auront trois ans pour arriver à la phase finale, 13 nouvelles régions.
Les géographes Louis Marrou et Paul Claval, ainsi que le professeur Guy Baudelle reviennent sur les divisions administratives de la France métropolitaine dans l’article « Régions : les découpes à la loupe », de « Libé » des Géographes. Pour eux, ces divisions ont peu changé, ils remontent jusqu’au XVIIIe siècle pour l’expliquer.

En 1780, le géographe Robert de Hesseln propose un quadrillage géométrique tout à fait nouveau pour la France. Il utilise le méridien de Paris pour réaliser une carte du nouveau découpage administratif. La France est alors divisée en 81 circonscriptions, des carrés d’environ 72 kilomètres sur 72. Ces circonscriptions sont ensuite chacune divisées en 9 districts de 9 cantons. Ces carrés de taille uniforme inspireront les révolutionnaires pour faire une nouvelle carte administrative et territoriale de la France. En 1790, l’Assemblée Nationale créera 87 départements. Robert de Hesseln ne prenait pas en compte l’histoire du territoire, son approche géométrique n’a donc pas convaincu les décisionnaires français. Néanmoins, son travail inspirera les futures villes américaines.

Projet de découpage géométrique

La carte ci-dessous représente nos 13 futures régions. Au total sept régions ont fusionné et six régions n’ont pas été modifié pour le territoire métropolitain. D’après le gouvernement, cette réforme territoriale a pour « volonté de garantir une proximité et un fonctionnement plus efficace des services territoriaux de l’Etat ». Transformer les anciennes régions, datant des années 1950, permettra entre autre, une meilleure compétitivité des futures régions sur le plan national mais aussi européen.

Cependant ce nouveau découpage administratif a reçu de nombreuses critiques notamment en rapport avec l’Histoire des régions, leur unité culturelle, mais aussi pour définir les nouvelles capitales régionales, ou encore en lien avec le poids démographiques ou la superficie de la région.

Les nouvelles régions

Et si on allait plus loin dans le découpage administratif de la France métropolitaine ?

Utopie ou réalité ? L’article, réalisé par Louis Marrou, Paul Claval et Guy Baudelle, évoque une solution surprenante aux problématiques administratives et territoriales de la France métropolitaine. Un territoire métropolitain découpé en cinq grandes régions : l’Ile-de-France, le Grand Est, le Grand Ouest, le Sud-Ouest et le Sud-Est (voir la carte ci-dessous). Ces quatre nouveaux grands territoires seraient autonomes, pour pouvoir « rivaliser » avec l’Ile-de-France. Une région qui pèse 12 millions d’habitants et qui dépasse largement les autres régions en termes d’économie ou de pouvoir politique.
Les quatre grandes régions pourraient se mesurer à cette région francilienne centrale et également aux autres régions européennes. Il n’est plus question de décentralisation mais d’autonomie. Ces quatre nouvelles régions géographiques auraient leur propre gouvernement « régional » qui serait en lien avec le gouvernement « national ». Et pour qu’il n’y ait pas de conflit, il n’y aurait pas une seule capitale régionale mais trois. Prenant exemple sur les Canaries ou l’Archipel des Açores, ils proposent une ville où serait pris les décisions politiques, une ville qui aurait « les compétences économiques et mobilités ». Cette deuxième capitale régionale aurait assez de poids pour concurrencer les villes européennes et voire même les villes mondiales. Et enfin, la troisième capitale régionale serait orientée vers la culture et le tourisme.

Les régions téléphoniques

Mais pour de tels changements, il faut une réelle volonté politique et une profonde volonté des Français ? Serons-nous prêt à un tel bouleversement du territoire ?

Sources :
http://www.liberation.fr/politiques/2015/09/30/regions-les-decoupes-a-la-loupe_1394428
http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=280
http://www.gouvernement.fr/reforme-territoriale-coup-d-envoi-de-la-nouvelle-architecture-de-la-republique
http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/L-Assemblee-nationale-adopte-une-carte-a-13-regions