Cartes de probabilité d’enneigement à Noël


Avec la douceur des températures actuelles nous oublierions presque que nous nous approchons de Noël.

Et traditionnellement qui dit Noël, dit neige abondante. Cependant la relation entre les deux n’est pas systématique, et c’est bien ce qui a conduit le finlandais Haayoaie à réaliser une carte des probabilités d’enneigement à Noël en Europe. L’enneigement à Noël (ou white christmas) est défini ici comme le fait d’avoir de la neige au sol le jour du 25 décembre.

Carte des probabilités d’enneigement à Noël en Europe. Source

Nous remarquons sur cette carte que les probabilités d’enneigement augmentent en direction du nord-est. Cela s’explique par trois facteurs principaux que sont la latitude, la continentalité et le relief. Sur le premier facteur, rien de surprenant, dans l’hémisphère nord, plus nous nous dirigeons vers le nord et plus les températures seront basses et donc les probabilités d’enneigement élevées. Sur le facteur de la continentalité, plus nous nous trouvons au cœur du continent et plus la probabilité d’enneigement est élevée. En effet l’océan joue un rôle de régulation des températures, si bien qu’en étant loin des océans, les hivers seront froids (et les été chauds). Enfin sur le facteur du relief, les zones montagneuses seront celles qui auront les plus faibles températures.

Tout cela permet de comprendre pourquoi Dublin, qui est situé bien plus au nord que Zurich, a une probabilité d’enneigement plus faible, de même sur le contraste entre Aberdeen en Écosse et Moscou qui sont pourtant approximativement de la même latitude.

Concernant les chiffres en eux-mêmes, nous pourrions être étonnés que les probabilités d’enneigement soient aussi faibles. En effet, à Paris nous n’avons que 5% de chance d’enneigement à Noël, à Amsterdam 4%. Cela peut paraitre très peu, surtout que dans l’imaginaire collectif Noël est associé à la neige, il suffit pour cela de voir les décorations installées en ville pour s’en rendre compte. Les chiffres sont toutefois bons, par exemple pour Londres qui n’a une probabilité que de 4% ce qui est juste puisqu’au cours du XXe siècle il n’y a eu de la neige que pendant 4 Noël : 1927, 1938, 1970, 1981.

La même carte a été réalisée sur les États-Unis par la NOAA (donc plus précise et rigoureuse que la première) et nous montre qu’outre-Atlantique les probabilités d’enneigement y sont bien plus élevées, surtout dans la moitié nord du pays.WhiteChristmasProbabilityBinned_620_hatCarte des probabilités d’enneigement à Noël (1 pouce minimum) Source

La différence entre les contextes européen et américain tient dans la géographie. Aux États-Unis le territoire subit des influences des masses d’air froids provenant du Canada, la partie nord du pays est au contact d’un vaste territoire qui contribue à maintenir des températures basses. En Europe nous avons l’océan au nord et à l’ouest qui, comme nous l’avons vu, modère les températures. Mais l’océan c’est aussi ses courants marin, et la présence du Gulf Stream dans l’Atlantique-Nord participe lui aussi à rehausser les températures en Europe.

Les températures que nous avons cette semaine rendent assez peu probable un enneigement en France pour Noël cette année. Mais de tout manière, neige ou pas, Noël reste Noël, et sachez qu’au Brésil ou en Australie aussi on le fête le 25 décembre ! L’essentiel c’est de ne pas trop abuser des chocolats 🙂

 noel_australie5Source


 

Source:

https://www.climate.gov/news-features/featured-images/are-you-dreaming-white-christmas

http://mapsontheweb.zoom-maps.com/tagged/christmas

https://www.reddit.com/r/europe/comments/3vl7wn/map_probability_of_white_christmas_in_europe/cxohvy4

http://www.theglobeandmail.com/news/national/want-snow-for-christmas-consider-a-trip-to-labrador/article22398269/

http://brilliantmaps.com/white-christmas-europe/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *