« Open Data Inception »


Comme nous le savons, nous sommes à une période où l’on peut constater la démocratisation relative des données ouvertes et libre d’accès (appelées couramment par l’anglicisme « Open data »).

Malgré cette démocratisation, il n’est pas toujours aisé de retrouver ces-dites données car toutes les communes, villes ou autres échelons administratifs français ne dispose pas de portail ou  site web dédié. De nombreuses données sont présentes sur le site data.gouv.fr qui est très bien fourni mais il faut bien admettre que ce n’est pas toujours très intuitif.

Par exemple, en tapant « St Malo » (Saint-Malo est commune française située au nord du département d’Ille-et-Vilaine en Bretagne) dans la barre de recherche, nous obtenons comme résultat 179 jeux de données. Sur la première page on trouve des données concernant la commune, son agglomération mais aussi des données comme les Zones réglementées du PPRT de St Jacques de la Lande (C’est en Bretagne direz vous). Plus étonnant encore les « Plans de zonages numérisés du P.L.U. de St Jean St Maurice sur Loire (prescriptions linéaires) – Loire » (Cette fois-ci en région Rhône-Alpes à environ 100km de Lyon et de Clermont-Ferrand).

screenshot-www.data.gouv.fr-2016-10-01-12-26-06

Capture d’écran du site data.gouv.fr

En réitérant la recherche en tapant « saint-malo » , on obtient plus de 1000 résultats. A priori les résultats concernant la commune de Saint-Malo et son agglomération sont regroupés sur les deux premières pages mais mêlés avec d’autres zones géographiques. La commune de Saint-Amadou, située dans le département de l’Ariège, se trouve à environ 75km de Toulouse.

 

screenshot-www.data.gouv.fr-2016-10-02-12-56-58

Capture d’écran du site Data.gouv.fr

La situation peut se compliquer encore plus quand on recherche des données ouvertes sur d’autres pays du monde. Les subtilités linguistiques ou simplement l’assurance de trouver des données fiables et/ou de sources officielles s’avèrent parfois difficiles. De plus, les résultats des moteurs de recherche sont souvent superficiels et orientés/influencés.

De ce constat, l’entreprise OpenDataSoft a lancé un projet ambitieux appelé « Open Data Inception » qui est un portail regroupant un très grand nombre de sites (plus de 2600) classés par pays où l’on peut se procurer des données ouvertes sous différents formats.

Il contient notamment les portails des organisations intergouvernementales tels que l’organisation des Nations unis (ONU) ou le Fond Monétaire Internationale (FMI).

La navigation et la recherche, en plus de la liste par pays, sont facilitées par la présence d’une cartographie interactive représentant un planisphère où l’on peut voir les pays du monde avec le nombre de ressources associées.

opendatasoft-list-open-data-portals-around-the-world

https://www.opendatasoft.com/wp-content/uploads/2015/10/opendatasoft-list-open-data-portals-around-the-world.jpg

Le  « gros » plus est qu’il y a une présentation de la méthodologie disponible à cette adresse : https://www.opendatasoft.fr/2015/11/02/comment-avons-nous-liste-plus-de-2500-portails-de-donnees-ouvertes-pour-la-communaute-open-data/

Lorsqu’on parle de données géographiques, il est toujours très important de savoir l’origine et la méthodologie associée afin de disposer d’une capacité de recul (le cas échéant).

Bien entendu, ce projet est tributaire du fonctionnement des sites qu’il référence. Par exemple, à ce jour, le site « Costa Rica Open Data » ne fonctionne pas.

La liste actuelle, bien que très riche n’est pas exhaustive et sera amenée à évoluer.

On peut notamment noter que les sites suivants ne seraient (à priori) pas encore listés.

  • Le site Marineregions.org où l’on peut trouver des données sur les zones économiques exclusives ou les zones de pêche.
  • Le site des Affaires autochtones et du Nord Canada (Indigenous and Northern Affairs Canada) qui n’est pas un portail de données ouvertes mais où on peut trouver des données. Disponible ici
  • Le service des données de la biodiversité arctique (The Arctic Biodiversity Data Service (ABDS)) qui met à disposition un grand nombre de jeu de données sur des thématiques variées. http://geo.abds.is/geonetwork/srv/fre/catalog.search#/home

Ce projet remarquable facilite grandement l’accès aux portails de données ouvertes à travers le monde et permet aux passionnés (ainsi qu’aux autres) de profiter de nombreuses ressources et pourquoi pas, créer des vocations et donner la possibilité de réutilisations et valorisations inattendues.

Sources :

https://www.opendatasoft.fr/ressource-liste-portails-open-data-dans-le-monde/

https://opendatainception.io/

https://www.opendatasoft.fr/2015/11/02/comment-avons-nous-liste-plus-de-2500-portails-de-donnees-ouvertes-pour-la-communaute-open-data/

https://www.aadnc-aandc.gc.ca/eng/1100100010002/1100100010021

http://www.marineregions.org/about.php

http://geo.abds.is/geonetwork/srv/fre/catalog.search#/home

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *