Musicmap, un webmapping pour les styles musicaux


Musicmap : http://musicmap.info/#

Cartographier les styles de 1880 jusqu’en 2020, c’est le pari que s’est fixé Kwinten Crauwels. Cet architecte belge, se désolant de ne pas trouver de véritables supports exposant les évolutions musicales des derniers siècles, a décidé de se lancer dans la réalisation d’un système complexe matérialisant les temporalités et la diversité des styles. Ainsi, il propose le fruit de sa réalisation : un panorama général et précis des grands genres musicaux.

Cette carte sur inspiration de Story Map possède différents onglets de navigation. Du but, à la technique de navigation ainsi que les codes de sémiologies graphiques.

Cependant, on peut se demander en quoi il s’agit d’une cartographie. L’information représentée ne présente pas de fond particulier faisant écho à une quelconque géographie. C’est donc dans les techniques de mapping et de représentations qu’il faut chercher la réponse. L’auteur a représenté l’échelle du temps à travers différentes évolutions, il a traité chaque mouvement comme entité à part entière constituant des sous-genres reliés entre eux. C’est pourquoi l’auteur a dû créer une sémiologie dans laquelle on peut ainsi naviguer. Il a ainsi reconstitué le réseau d’influence, de connexions entre les styles. La musique et son évolution sont traitées comme un système complexe fait d’influences et d’interactions. L’idée est particulièrement innovante.

A la manière des graphiques réalisés avec Gephi l’auteur a souhaité proposer une carte claire permettant des lectures à différentes échelles (globale et précise) des 15 dernières décennies surpassant les approches traditionnelles. Ici en photo les deux manières de représenter les genres musicaux. Le choix s’est porté sur la lisibilité du premier.

hhhh

Ainsi ce travail très abouti, propose un large spectre des dernières évolutions musicales. Les puristes pourront peut-être avoir à redire sur la catégorisation et les artistes choisis en chef de file des différents mouvements. Surtout que l’ère musicale est américo-centrée et les 3 styles représentant les influences étrangères sont assez réductrices. Mais le travail de synthèse et les rendus graphiques restent assez impressionnants.

Cela expose les possibilités offertes par le Webmapping mais également le fait qu’il est possible de traiter de multiples sujets avec les outils initialement rattachés à la cartographie. Grace à ces outils, il est possible d’offrir une lecture plus précise des genres qu’une simple frise chronologique.

Je vous invite pleinement à découvrir cette carte ne serait-ce que par la qualité esthétique et la prouesse technique.

http://musicmap.info/#

http://bigthink.com/strange-maps/all-pop-music-since-1880-in-one-clickable-map