Le géomarketing facilement


 

Besoin de se faire une idée du marché ? De connaître la population potentiellement impactée par un nouveau magasin ? De définir une zone de chalandise ? De connaître des lieux d’intérêt dans un espace donné ? Owlapps est là pour vous laisser accès à des outils géomarketing faciles d’utilisation. Ils permettent de :

  • réaliser une zone de chalandise
  • rechercher des éléments d’intérêt dans une zone spécifique grâce à  l’outil « place »
  • analyser des statistiques communales

Par ailleurs, le site des « chouettes applications du hibou » laisse aussi à disposition un forum permettant de poser ses questions et de se faire aider par la communauté utilisatrice. Le site et le concept sont très intéressants et facile à utiliser même pour des non professionnels de la géomatique. Malheureusement il n’a pas été mis à jour depuis 2016.

Zones d’intérêt

Dans un premier temps l’utilisateur peut réaliser une zone de recherche, à partir d’un point central et d’une valeur de rayon. Dans cette zone ainsi dessiner il peut chercher l’ensemble des points d’intérêt selon des critères qui lui sont propres. Ainsi une personne souhaitant ouvrir une boulangerie pâtisserie pourra rechercher l’ensemble des boulangerie pâtisserie autour de son futur local.  Cela pourra soit le conforter dans son choix de lieu d’implantation soit le faire abandonner ou bien éventuellement le convaincre d’approfondir les recherches ou de réaliser un business concept léché. Par ailleurs il est possible d’exporter les point d’intérêts trouvé sous forme de tableur ou  en fichier kml afin de les exploiter sur un autre outil cartographique par exemple.

Attention : L’outil se base sur les données Google. Pour pouvoir les exploiter afin d’utiliser l’application, il est nécessaire d’avoir une clé d’API Google. Cela reste un service gratuit pour 1000 requêtes quotidiennes.

Statistiques communales

Cet outil permet d’avoir différents éléments statistiques sur les communes françaises afin d’enrichir ses propres données. Il s’agit notamment du code postale, du nom de la commune, de l’agglomération dont la commune fait partie ainsi que son département et sa région. Des données concernant la population et son évolution, ainsi que ses revenus moyens par ménage sont disponibles. Il est possible de les télécharger en format tableur afin d’alimenter une base de données par exemple, mais aussi de les afficher déjà mise en forme afin d’avoir une compréhension plus aisée et plus globale. Ces données sont primordiales afin de réaliser une études de géomarketing pertinente.

Extrait des données mises en forme concernant la population du 1er arrondissement parisien et l’évolution annuelle du taux de chaque CSP.

Géomarketing

Plusieurs profils sont identifiés : un particulier dont l’utilisation est surtout à usage personnel pour gagner du temps, et connaître son environnement. Un chargé d’études dont le but est d’étudier un espace et analyser le contexte actuel et futur d’un endroit donné, afin de juger de la pertinence d’un projet futur, une commerçante qui souhaite constater la potentielle concurrence et évaluer ses besoins actuels ou futurs pour la distribution de prospectus.

Plusieurs fonctionnalités sont possibles avec cet outil comme le calcul d’une zone isochrone c’est à a dire une zone dont l’ensemble des points ont une distance temporelle maximum du centre donné. A partir de cette première zone il est possible de trouver les points d’intérêt compris à l’intérieur ainsi que les communes comprises dans la surface. Ainsi l’utilisateur peut croiser ces données entre elles (temps de parcours, points d’intérêt et données statistiques communales – voir point précédent-) afin de réaliser une analyse pertinente du territoire. Enfin des jeux de données propres à l’utilisateur peuvent être ajouter pour améliorer l’étude réalisée.

L’ensemble des résultats est exportable (tableur, fichier kml…).

Données disponibles

Des données concernant les magasins, les services et les infrastructures sont disponibles en fonction du point d’intérêt recherché par l’utilisateur. Il peut s’agir à la fois d’une épicerie de quartier, d’un hypermarché ,d’une école, un pipeline ou un local de toilettage pour animaux !

Par ailleurs, des données communales peuvent être ajoutées comme le nom de la commune et ses limites, mais aussi  la densité de population au km², l’évolution de la population entre 1999 et 2009 et le revenus moyens par ménage en 2009. Les données sont ainsi malheureusement quelques peu datées …

Méthode de calcul des isochrones

Deux méthodes sont proposées : Hyperdrive qui utilise des données d’Openstreetmap de 2012 et Sharp qui se base sur les données de Navteq. Les isochrones sont donc basés sur des temps de parcours automobiles, ce qui peut s’avérer peu pertinent dans les grandes agglomérations où les réseaux de transports en communs sont denses .

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *