Air To Go : l’application pour la qualité de l’air


Air To go, qu’est-ce que c’est ?

 

                                                                  Capture d’écran de l’appli web

 

Air To Go est une application mobile gratuite développée par l’ATMO Auvergne-Rhône-Alpes, un observatoire rattaché au Ministère de la Transition Écologique et Solidaire qui a pour but de gérer les informations relatives à la qualité de l’air dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le but de l’application mobile Air To Go est de permettre aux utilisateurs de calculer l’itinéraire dans lequel l’air sera le plus sain. Autrement dit, Air To Go nous permettrait d’éviter dans la mesure du possible la pollution de l’air dans nos trajets. On peut très bien se faire une idée de l’utilité de l’application pour prévoir ses trajets de jogging ou de cyclisme afin de respirer l’air le plus sain pendant son effort, tout simplement en utilisant une fonctionnalité dans l’application en entrant ses lieux de départ et d’arrivée pour que l’application calcule un itinéraire optimisé avec l’air le plus sain possible. Le but principal est de pouvoir à tout instant consulter la qualité de l’air avec une bonne précision grâce et à tout instant sur son téléphone grâce à l’appli mobile.

 

 Capture d’écran d’un calcul d’itinéraire à Lyon

On voit que l’application nous propose trois itinéraires différents affichés sur la carte. Ils sont optimisés et classés en termes de temps et d’exposition à la pollution. En cliquant sur un des trajets, nous pouvons obtenir le détail de ce dernier, un peu à la manière d’une feuille de route pour pouvoir aider l’utilisateur lorsqu’il doit empreinter un trajet qu’il ne connait pas déjà.

 

Comment fonctionne Air To Go ?

 

Comme nous le dit le site de lyoncapitale.fr : « La précision de l’application est rendue possible par un processus complexe organisé en plusieurs étapes : mesures 24h/24 et 7j/7 sur 90 stations réparties dans toute la région ; calculs de modélisation atmosphérique ; analyse des données de qualité de l’air et croisement avec d’autres paramètres environnementaux. » Ainsi, les utilisateurs peuvent également prévoir la pollution potentielle de l’air jusqu’au sur-lendemain afin, on peut l’imaginer, de mieux pouvoir prévoir sa mobilité.

 

 

 

                                                                        Capture d’écran des indices de pollution

 

 

L’application WEB Air To Go se base sur différents fonds de plans en appli web, à savoir les fameux fonds de plan du projet cartographique libre OpenStreetMap, souvent  mis à jours du fait de ses nombreux contributeurs. Aussi, l’application web propose les fonds de plan google (plan et satellite). Sur l’application mobile, seuls les plans de Google Maps seront proposés. Il est important de noter qu’en tant qu’appli 2.0, Air To Go propose également les fonctionnalités annexes de Google Maps, notamment Street Maps, qui sont parfaitement utilisables aussi bien sur web que sur mobile.

Ainsi, Air To Go propose une carte dynamique sur laquelle nous pouvons zoomer, dé-zoomer et se déplacer à sa guise pour sélectionner les zones sur lesquelles l’utilisateur décide de récolter des informations sur la qualité de l’air.  Le code couleur est assez intuitif puisque les zones sont représentées dans un dégradé allant du vert foncé (très bonne qualité de l’air) au rouge (très mauvaise).

Pour aller plus en détail dans le fonctionnement de l’application, il est nécessaire de mieux comprendre les données récoltées par l’ATMO Auvergne-Rhône-Alpes. Air To Go se base sur un « indice multi-polluant » d’une précision de 10 mètres qui prend en compte 3 polluants :

  •  Le dioxyde d’azote NO2
  •  Les particules fines PM10
  •  L’ozone 03.

 

Selon la concentration de ces différents polluants, Air To Go va calculer une qualité de l’air divisée en 3 indices : Très bonne (vert), Bonne (jaune) et Mauvaise (Rouge), en allant de 0 (très bonne) à 100 (très mauvaise). Un seuil d’alerte de 90 est également mis en place et permet de prévenir l’utilisateur géolocalisé par son téléphone portable si celui-ci entre dans une zone où le seuil de pollution est élevé, très élevé ou bien au dessus du seuil d’alerte.

 

Une zone d’action limitée

                               Zone d’action d’Air To Go en France

 

Air To Go n’est pas opérationnel sur toute la France, mais seulement pour la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il serait cependant intéressant d’élargir le champ d’action de ce type d’applicationsEn effet, on peut très bien penser qu’il serait très utile pour les habitants parisiens, bordelais etc d’avoir Air To Go ou bien une application équivalente pour éviter l’exposition à la pollution de l’air dans un contexte où l’exposition aux particules fines demeurent la 3e cause de mortalité en France. L’initiative de l’ATMO Auvergne-Rhône-Alpes reste néanmoins très honorable et assez novatrice grâce à sa carte dynamique très à jour et son calcul d’itinéraire qui sont uniques en France.

 

Bibliographie :

 

Application via l’Apple Store : https://itunes.apple.com/fr/app/air-to-go-qualit%C3%A9-de-lair/id1155558364?mt=8
Application via Google Play : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.atmo.airtogo&hl=fr
Article de presse consulté le 21 Septembre 2018 :  https://www.lyoncapitale.fr/technologies/Air-to-Go-la-qualite-de-l-air-en-quelques-clics/
ATMO, organisme créateur de l’application Air To Go : https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/
Application web d’Air To Go : https://www.airtogo.fr/index.php
Article de presse sur la situation de la gestion de la qualité de l’air en France consulté le 21 Septembre 2018 : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/qualite-de-l-air-en-france-en-progression-mais-doit-largement-mieux-faire-790936.html

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *