Geocatching et découverte du territoire


Geocatching afin de visiter le territoire

Depuis quelques années, un nouveau type d’application est apparue et permet de visiter une ville, un monument historique, une promenade et tout cela sous forme ludique. Cette nouvelle forme de visite se fait à l’aide de plusieurs applications disponibles sur le marché. Ces dernières sont plus communément appelé des geocatching.

Sur le principe, cela indique l’emplacement d’un lieu emblématique ou d’une cache à dénicher. Par ce biais, les visites peuvent se faire en autonomie avec pour seul guide votre smartphone.

Pour qui ?

Cette utilisation du geocatching est principalement faite par des communes désireuses de promouvoir leur patrimoine autrement. Dans ce but, les applications peuvent revêtir différentes formes. Par exemple à travers des chasses aux trésors ou des Quizz.

Cependant cela peut aussi être l’outil de collectifs et des entreprises afin de faire connaître leurs actions.

A partir de cette multitude d’acteurs et d’utilisateurs, certaines applications de géocatching peuvent revêtir différentes formes.

Qu’elles soient à orientation:

  • Artistique

  • Récréative, comme cela a été visible avec l’application à succès Pokémon Go

  • Historique avec par exemple l’utilisation de photographies pouvant rendre compte d’une évolution architecturale.

Conclusion

Ainsi, il y a ici une toute nouvelle forme de mise en valeur du territoire.

En effet, le territoire peut désormais s’apparenter à un énorme terrain de jeu dans lequel on peut stationner, s’interroger, fureter dans l’espace public… Cette nouvelle relation à l’espace, mis en exergue par ces nouveaux outils, modifie les habitudes.Dès lors, on peut observer un glissement entre les territoires initialement considérer comme zones de passages vers des territoires à occupés. Les zones de geocatching mettent ainsi en valeur des objets à l’origine anodins ou parfois invisibles aux passants.

On peut donc dire que le geocatching peut potentiellement relever des particularités territoriales notables. C’est sur ces particularités que les applications se basent. Puisqu’en les relevant et en les géo-référençant, il va y avoir la possibilité de créer des scénarios pouvant rendre curieux les utilisateurs.

 

 

 

Bibliographie

http://www.tom.travel/2014/04/28/la-gamification-du-tourisme-quand-visiter-devient-un-jeu/

https://tourisme-broceliande.bzh/activite/geocatching-en-broceliande/

https://www.geocaching.com/calendar/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *