QFWE: la base de données mondiale des projets d’éoliennes flottantes


Le secteur de l’éolien flottant se développe dans le monde entier

Le 18 septembre dernier, la France a rendu opérationnelle sa première éolienne flottante (voir Figure 1), baptisée Floatgen. Elle se situe à 22 km au large du Croisic (Loire-Atantique).

Figure 1: L’éolienne Floatgen installée au large de Pornic (source: Floatgen, « La première éolienne en mer en France est opérationnelle », 19 sept 2018)

L’éolienne est située sur le site d’essais dédié aux énergies renouvelables SEM-REV de l’école d’ingénieur Centrale Nantes (voir Figure 2). Elle peut fournir une puissance de 480 MW soit la consommation électrique en équivalant habitant de 5000 personnes.

 

Figure 2: Trajet de l’éolienne Floatgen de Saint-Nazaire à son emplacement final (source: Ouest France, « Energie. L’éolien flottant, le nouvel enjeu de l’Ouest », 23 sept 2018)

 

En France, d’autres projets sont en cours d’élaboration au large des côtes bretonnes (projet Eolfi entre l’île de Groix et Belle-île-en-Mer) et des côtes méditerranéennes (projet des Eoliennes Flottantes du Golfe du Lion, projet Provence Grand Large et projet EolMed).

Le secteur de l’éolien flottant ne se développe pas que dans l’Hexagone. Il est en réalité en plein essor dans le monde entier, les mers et océans regorgeant de lieux à forts potentiels venteux.

 

Une base de données qui facilite la prise de décision des porteurs de projet

La société QFWE (Quest Floating Wind Energy) basée à Houston a donc conçu en mars 2018 une base de données sous forme de map monde répertoriant les projets actuels ou futurs de réalisation d’éoliennes flottantes.« Cette base de données fournit des « deep data » de classe mondiale, qui apportent une clarté, une connaissance et une vision sur les meilleures décisions à prendre dans le secteur de l’énergie éolienne flottante», a déclaré Paul Hillegeist, président de QFWE. La société QFWE est récente. Elle résulte de la fusion entre les entreprises Quest Offshore et Floating Water Energy. Elle est dirigée par Paul Hillegeist et John Chadderdon.

La carte de QFWE (voir Figure 3) montre les résultats de 6 mois d’études de marché et d’analyses ainsi que les planifications de projets en ligne d’ici 2020 à l’aide d’indicateurs comme l’acceptation, le financement et la connexion réseau du projet. Chaque système flottant choisi est illustré et associé à des données robustes. La carte représente également les projets planifiés pour 2020-2025.

Figure 3: Carte des projets QFWE à travers le monde (source: Quest Offshore, « Quest Floating Wind Energy World Map »)

 

 

QFWE surveille le cycle de vie des projets, de leur planification à leur réalisation en passant par les phases d’exploitation et de maintenance. Pour chaque projet, QFWE renseigne 250 champs de données mis à jour au fur et à mesure de l’avancement du projet. Les porteurs de projet ou les producteurs de systèmes flottants peuvent contrôler et modifier ces champs.

L’accès à la base de données n’est pas gratuit. Le prix de consultation de la carte QFWE s’élève à 150 $.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *