La géomatique dans la pop culture : une Story Map des Terres du Milieux


La pop culture s’empare des outils du géomaticien.

La géomatique et le Seigneur des Anneaux ?

Si les prénoms Frodon, Gandalf ou Aragorn vous sont familiers, il est fort probable que vous ayez lu ou vu le Seigneur des Anneaux, la trilogie écrite par J.R. Tolkien au milieu du XXe siècle, puis adaptée au cinéma au début des années 2000. Vous devez alors savoir que l’univers où évoluent les protagonistes est extrêmement vaste et riche, et que l’on peut vite se perdre dans l’étendue des Terres du Milieux, constituée d’un grand nombre de lieux aux appellations peu communes (la Cité de Minas Morghul, la foret de Nan Elmoth, la mer de Nùrmen…) qui forment le parcours initiatique des Hobbits, ou bien dans les innombrables personnages qui apparaissent au fil de l’histoire (982…).

Carte des Terres du Milieu

Ainsi est née l’idée de créer une Story Map qui retrace leurs évolutions spatiale et temporelle par un passionné, Emil Johansson, un étudiant en… génie chimique. Ainsi, le webmapping et plus largement le websig, outil régulièrement utilisé dans le champ professionnelle de la géomatique pour les zonages ou le cadastre pour citer les exemples les plus évidents, s’étendent au grand public et rend compte de l’appropriation des outils SIG à des fins non professionnelles et par des non professionnels de la géomatique.

La géolocalisation, l’utilisation des attributs et le traitement statistique à des fins ludiques

Ces outils, biens connus du géomaticien et qui peuvent apparaître peu intéressants pour le grand public au premier regard, sont utilisés pour créer une carte interactive ludique et accessible à tous.

On peut ainsi retracer l’itinéraire des personnages à l’aide d’un géo-référencement des lieux combinés dans un tracé personnalisé, et qui donne des informations sur les actions qui s’y sont déroulées en cliquant simplement sur les entités localisés, le tout sur un fond de carte du continent imaginaire. Une liste avec des attributs préalablement définis apparaît, avec les dates et les informations clés de l’intrigue.

Carte interactive où s’affiche les attributs de chaque lieu, tels que les dates et les actions qui s’y sont déroulées

Une timeline listant la totalité des lieux géolocalisés est aussi disponible et donne un aperçu du déroulement de l’histoire du point de vue temporel cette fois-ci.

Timeline de l’intrigue

Il est aussi possible d’approfondir ses connaissances de l’univers en cliquant sur l’onglet Statistics. Une multitude de données transformées sous forme de graphiques, histogrammes, distributions, moyennes, etc, sont disponibles et donnent des informations inédites sur l’histoire et que l’on n’auraient pas pu connaître sans les manipulations statistiques opérées sur la base de données créée à l’occasion par LOTRProject. On y retrouve des catégories d’informations telles que la distribution des âges des personnages, la longévité des différentes créatures et leur population au travers des âges…

Distribution de la population de chaque espèce à travers le temps

Graphique représentant l’importance attribué par les autres espèces à celle des héros

L’utilité de la géomatique élargie

On constate ainsi que la géomatique et ses outils se démocratisent et trouve de nouvelles applications dans domaines autres que la géographie, sa discipline de prédilection. La collecte d’informations, le traitement et la diffusion des données géographique ne sont plus l’apanage des géographes, et c’est tant mieux !

 

Sources :

LOTRProject. [Consulté le 06 octobre 2018.]
http://lotrproject.com/map/#zoom=3&lat=-1329&lon=1500&layers=BTTTTTTTT

Pursuing your geeky project: Emil Johansson at TEDxGöteborg, Emil Johansson, Youtube, TEDx Talks. Publié le 18 novembre 2012, 769 secondes. [Consulté le 06 octobre 2018.]
https://www.youtube.com/watch?time_continue=36&v=k0T6rfpYoqA

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *