Google Maps : Signalement des radars et accidents pour alerter les conducteurs.


Source: Google image

« Google Maps »  face à la concurrence de « WAZE » 

Selon diverses informations diffusées dans les médias, notamment les réseaux sociaux, on apprend que notre cher moteur de navigation « Google » a racheté depuis 2013, une application très connue et utilisée à l’échelle internationale. Il s’agit de l’application « WAZE« . Cette dernière est une « application 100% mobile de navigation GPS ». Depuis 2013, le navigateur Google développe des applications similaires à celles qui se trouvent dans « WAZE ».Google et WAZE  seraient donc deux applications concurrentes.

 

 

« WAZE  » a développé une application qui permet de signaler les zones de danger ( radars, zones en travaux , accidents). Aujourd’hui, une nouvelle application est en cours d’installation sur « Google Maps »,site utilisé par la plupart des automobilistes comme outil de navigation « GPS ». De la même manière que « WAZE », cette application permet aux automobilistes de signaler des radars et des accidents de la route. Il suffit d’appuyer sur un simple bouton. Ce signalement permet à tout les automobilistes utilisant l’application de détecter ces zones de danger.

 

Source: www.autoplus.fr

L’application sera donc développée dans « Google Maps » et mise à disposition dans les prochains mois. Son objectif principal, c’est de pouvoir avertir les conducteurs pendant leurs trajet et de rendre attentif à la présence de radars et d’autres zones en danger. L’ application est encore en cours d’essai. Cependant, certains utilisateurs anglophones y ont déjà accès.

On peut dire qu’avec cette application , le « GPS » ou « Google Maps » sera un outil complet adapté à l’itinéraire des conducteurs soucieux de la présence ou non de ces radars.

 

Le signalement des radars devra-t-il s’adapter à la législation française?

La législation française interdit la possibilité de détecter les radars dans n’importe quelle application de navigation, comme le « GPS », pour des raisons de sécurité du publics. Cette loi pourrait remettre en cause l’application envisagée par Google. Google doit prendre en compte la loi et éviter de signaler les radars en privilégiant par exemple uniquement les zones de danger comme dans « WAZE ».

La nouvelle application prévue par « Google Maps » doit absolument s’adapter à la législation française, qui est la seule autorité qui permettra l’autorisation ou non du signalement des radars.

à l’échelle internationale, selon de nombreux témoignages du site d’ Android police, quelques fonctions sont déjà disponibles sur l’application de Google Maps. Elles permettent de localiser les zones fermées et les lieux qui sont en travaux. Les dominations des zones de danger sont les suivantes:

  • « crash »(accident)
  • «  speed trap »(radar mobile)
  • « speed camera »(radar fixe)

Ces termes apparaissent en appuyant sur le bouton de l’application « ajouter un rapport ».

 

Cette application développe un aspect communautaire entre les automobilistes. Lorsque quelqu’un détecte un radar il aura la possibilité de transmettre l’information et d’alerter les autres conducteurs du danger qu’il peut y avoir sur le lieu signalé. Mais jusqu’à aujourd’hui, la question se pose sur la possibilité d’intégrer cette application sur le territoire français vu la loi imposée par les législateurs.

 

Sitographie:

https://www.capital.fr/lifestyle/comme-waze-google-maps-pourrait-bientot-signaler-les-radars-1293772.

https://www.lanouvellerepublique.fr/a-la-une/google-maps-pourrait-bientot-signaler-les-radars.

http://www.europe1.fr/societe/les-radars-bientot-signales-sur-google-maps-3684089.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *