Les risques liés à l’ultra haut débit 5G


La 5G est aujourd’hui autour de plusieurs tensions notamment autour de Huawei, groupe chinois de téléphonie, qui est l’un des grands acteurs de la 5G et dont plusieurs pays pensent que ce ne serait pas une bonne idée de confier le déploiement de la 5G à Huawei. En effet, la 5G devrait être déployée en 2019 et 2020 et à pour objectif de connecter les objets entre eux (véhicules, appareils électroménagers, accessoires,…). Pour rappel, la 1G permettait de passer des appels, la 2G a vu le développement du texte, la 3G autorisait la transmission d’images et la 4G servait à faire évoluer l’internet au niveau des smartphones. Mais cette nouvelle technologie présente plusieurs risques que ce soit pour la santé ou la vie privée.

 

1 – Risque d’espionnage

L’espionnage est une des préoccupations les plus importantes dans le déploiement de la 5G. En effet, les Etats-Unis voient d’un mauvais œil le déploiement de la 5G effectué par le groupe chinois Huawei. Après cette révélation, de nombreux alliés européens ont eux aussi, écartés (provisoirement) Huawei pour la mise en place de la 5G. Notons qu’il n’existe que trois principaux constructeurs : le groupe chinois Huawei, le groupe Ericsson et enfin, le groupe finlandais Nokia. Ce qui préoccupent principalement les Etats, c’est la nationalité des équipementiers 5G car les Occidentaux sont assez paranoïaques quant à la possibilité que la Chine les espionne via le groupe Huawei. La Chine défend fortement le groupe Huawei quitte à créé des tensions économiques dans les relations qu’elle porte avec le reste du globe. La confiance entre les Etats n’est donc pas d’actualité!

L’espionnage au centre d’un débat à l’échelle internationale

 

2 – Le hacking : un risque perpétuel

La 5G présente aussi de nombreuses questions du côté de sa sécurité. Même si le niveau de sécurité du réseau 5G sera supérieur à celui de la 4g, le réseau restera permissif. Les « hackers » comme on les appelle, auront certes, plus de mal à voler les identités, les données personnelles ou à localiser les individus mais les failles de sécurité seront plus nombreuses car les objets seront de plus en pus connectés entre eux avec la 5G. Les systèmes de sécurité peuvent être contourner, et pourront avec le déploiement de la 5G causé des problèmes pouvant être très graves comme la prise du contrôle de véhicules connectés et semi-autonome ou autonome. La 5G doit être sécurisée c’est pourquoi nous pensons qu’un grand nombre d’emplois devront être créés dans le milieu de la cybercriminalité.

Le hack comme une menace invisible

 

3 – Risque sur la santé

Encore, la 5G poserait aussi des soucis sur la santé de l’Homme notamment au travers des ondes électromagnétiques. La France soutient le déploiement de la 5G pour ne pas être en retard par rapport aux autres Etats mais l’exposition aux champs électromagnétique augmentera. En effet, l’ultra haut débit devrait avoir une fréquence encore plus élevée que la 4G et il sera nécessaire d’installer des antennes relais en plus grand nombre et encore plus puissantes. Ces ondes pourront causés des cas de cancers plus nombreux, des dommages génétiques, des troubles neurologiques et bien d’autres. Malgré tout cela, l’OMS nuance en classant « possible » les problématiques de cancer suite à une exposition prolongée à ces ondes électromagnétiques. Des valeurs de seuils existent déjà dans la loi pour nous « protéger » face à ces ondes. Par ailleurs, l’Agence Nationale des Fréquences a établi le fait que les antennes relais de la 5G n’émettront pas plus d’ondes que celle de la 4G mais les associations « anti-ondes » estiment qu’il faut réduire les seuils d’exposition car ceux-ci auraient été fait par les industries des télécoms et de la téléphonie.

l’exposition aux ondes électromagnétiques néfaste pour la santé

 

La 5G pose alors de véritables questions à plusieurs échelles allant de l’échelle internationale et les impacts économiques que ce réseau pourrait engendrer à l’échelle locale et le seuil d’exposition aux ondes électromagnétiques qui devrait être revu. La 5G semble donc belle et bien prête à être tester dans les années à venir dans quelques grandes villes françaises. Malgré les risques qu’elle « pourrait » (selon l’OMS) causer, la 5G arrive à grand pas!

 

 

 

 

 

 

Bibliographie

_ AFP, La technologie « 5G »: plus d’objets connectés, donc plus de risques, 28/01/2019, en ligne:

https://www.lepoint.fr/economie/la-technologie-5g-plus-d-objets-connectes-donc-plus-de-risques-28-01-2019-2289537_28.php

_ Capital, 5G : L’ULTRA HAUT DÉBIT MOBILE SERA-T-IL DANGEREUX POUR LA SANTÉ ?, le 07/08/2018, en ligne:

https://www.capital.fr/economie-politique/5g-lultra-haut-debit-mobile-sera-t-il-dangereux-pour-la-sante-1301843

_Lausson Julien, La 5G, des effets sur la santé ? Le gouvernement rassure, numerama, le 20/08/2018, en ligne:

À lire sur Numerama : La 5G, des effets sur la santé ? Le gouvernement rassure

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *