Le # du moment pour les cartographes sur la « twittosphère » : #thingsMap, entre « street-cartographie » et infographie.


Vous aussi quand vous levez la tête au ciel, les nuages vous inspirent formes et idées des plus ordinaires au plus farfelues ? Et bien sachez que nous pouvons y voire aussi des cartes mais pas que…

Alors que beaucoup voient des animaux, des formes et objets de tout genre, Jules Grandin lui voit plutôt des portions de cartes ! Rien d’étonnant me direz-vous, mais allons voire plus loin, voilà sur quoi repose le hashtag #thingsMap. 

Mais qui est Jules Grandin ?

 

Cartographe (https://twitter.com/JulesGrandin), infographe, responsable du service infographie pour le quotidien français Les Echos. M. Grandin est également journaliste pour le journal français Le Monde, ainsi que professeur au sein de l’École de journalisme de Sciences Po (journalisme.sciences-po.fr). Avec Clara De Alberto, ils sont co-fondateur de Goum Prod (https://www.facebook.com/goumprod?fref=ts) & fondateur du hashtag #thingsMap et du blog qui relaye ces diverses cartes « mentales ». 

#thingsMap, mais qu’est-ce que c’est ?

 

S’insérant dans un projet de Goum Prod, cette hashtag permet de référencer sur twitter des aperçus dans et/ou sur des surfaces diverses et variées. Il vous faudra une imagination débordante, des cartes sur de multiples supports : moquettes, murs, nourriture, nuages dans le ciel, café, trottoirs, éléments minéraux, de nuit comme de jour. Vous pourrez les trouvez sur des choses pérennes (murs, sols…) ou éphémères (café, nourriture, nuages, ombre sur le sol, tâches soudaines sur le sol…).

Ces cartes sont par la suite pris par des clichés photographiques et retravaillés : reprises et étiquetés à leur juste valeur. Jules Grandin appose sur ces « cartes » le nom des divers endroits qu’il a pu repérer.

Le concept de cartes imaginaires, éphémères, quelques clichés…

 

Concept encore inédit, ces cartes apparaissent aussi bien sur le sol après une légère pluie, sont remarqués également sur une porte sur laquelle la peinture est écaillée. Au travers d’une ballade, une promenade par une journée ensoleillée, un peu d’imagination et le tour est joué. 

Voici quelques clichés de ces nombreuses cartographies aperçus par-ci par-là sur des nuages, dans des tâches, les restes d’un plat, dans un café, etc.

 

L'Afrique du Nord-Ouest sur la moquette

L’Afrique du Nord-Ouest sur la moquette

Un peu d'Italie dans notre assiette.

Un peu d’Italie dans notre assiette.

A la rencontre de la Turquie, attention à ne pas se prendre la porte !

A la rencontre de la Turquie, attention à ne pas se prendre la porte !

Bucarest dans une faille au sol

Bucarest dans une faille au sol

La Bretagne sur le trottoir

La Bretagne sur le trottoir

L'Australie dans les nuages

L’Australie dans les nuages

Le Golfe de Guinée dans une tasse de café

Le Golfe de Guinée dans une tasse de café

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La liste est longue vous pourrez trouver une multitude de ces cartographies insolites sur le blog de Jules Grandin : http://julesgrandin.com/wordpress/portfolio/thingsmaps/

 

Sources :