Quelle prévision du climat pour 2080 ?


Selon une étude réalisée par des scientifiques du Centre National de Recherche sur l’Atmosphère (NCAR) à Boulder, dans le Colorado, dans 50 ans, les étés de la majeure partie du globe pourraient être plus chauds que tous les étés que les hommes ont connus à ce jour.

Si le changement climatique continue sur sa trajectoire actuelle, la probabilité que les étés entre 2061 et 2080 soient plus chauds que le plus chaud des étés jamais enregistré s’élève à 80% sur l’ensemble des terres du monde (à l’exclusion de l’Antarctique, qui n’a pas été étudiée).

Plusieurs modèles de représentations cartographiques sont menées dans différents pays pour anticiper le climat futur. L’un de ces modèles est celui de l’analogue climatique consistant « à déterminer un endroit doté aujourd’hui d’un climat comparable à celui que l’on prédit à la fin du siècle ».

Prédiction du climat de Chicago en 2080

Il est possible de connaître le type de climat auquel les villes états-uniennes peuvent s’attendre en 2080 sur la carte interactive de l’Université du Maryland intitulé What Will the Climate Feel Like in 60 Years ?  (À quoi le climat ressemblera-t-il dans 60 ans ?). La carte est basée sur les travaux scientifiques de Matt Fitzpatrick et Robert Dunn, qui ont utilisé différents modèles de climat pour trouver les analogues climatiques contemporains du climat que peuvent attendre 540 zones urbaines nord-américaines à la fin du 21e siècle. L’étude derrière la carte a révélé que le climat dans les villes américaines changera considérablement au cours de ce siècle, devenant similaire aux climats contemporains situés à des centaines de kilomètres de distance.

En utilisant la carte interactive, il est possible de découvrir quelle localité présente un climat similaire à celui qui peut être attendu en 2080. La carte fournit deux analogues différents pour chaque zone urbaine. L’un montre l’analogue climatique basé sur un modèle climatique à fortes émissions et l’autre vue fournit un analogue climatique basé sur l’avenir où nous avons réduit les émissions.

Ainsi, en 2080, le climat à Washington DC ressemblera au climat actuel dans l’État du Mississippi. Portland connaîtra un climat similaire au climat actuel de la Californie. Et Los Angeles possèdera un climat qui ressemble à celui de Las Palmas au Mexique.

Il est importer de noter qu’aucune ville n’a trouvé un climat actuel identique à celui d’une ville en 2080. En effet, en raison de l’ampleur des changements climatiques attendus, pour de nombreuses villes, la «meilleure» correspondance n’est pas aussi similaire. Cela signifie que de nombreuses villes pourraient connaître un climat futur différent de tout ce qui existe actuellement en Amérique du Nord, en particulier si les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas réduits.

 

Prédiction du climat de Paris pour 2080

Il est également possible de trouver le climat analogue en dehors des États-Unis pour l’année 2080 à l’aide de la carte interactive So warm werden die Sommer 2080 (Les étés seront si chauds en 2080). Si vous entrez votre position ou cliquez sur votre position sur la carte, vous pourrez voir la ville dans le monde où le climat actuel est similaire à celui que vous pouvez attendre de votre région en 2080. La carte utilise deux modèles climatiques: celle permettant de trouver le « jumeau climatique » pour un scénario de réchauffement planétaire de 4,2 degrés ou de 1,8 degrés.

Par exemple, en 2080, Londres connaîtra une météo qui ressemble au climat de Lima aujourd’hui. Francfort sera aussi chaud que le Malawi et vivre à Berlin sera comme vivre au Lesotho en Afrique australe.

Lorsque vous recherchez le jumeau climatique, la carte affiche quelques détails sur le type de temps que le jumeau connaît actuellement (et que vous pouvez vous attendre à connaître en 2080). Cela inclut les précipitations annuelles et le nombre de jours extrêmement chauds et froids.

Comme on peut le constater, les modèles de prévisions climatiques offrent des visions diverses sur le climat que nous ressentirons à la fin de ce siècle. Néanmoins, tous s’accordent à dire que nous connaitrons une élévation globale des températures si aucune action n’est mise en œuvre pour contrer ce phénomène.

 

Sources:

National Science Foundation, Future summers could be hotter than any on record, 13 juin 2016
https://phys.org/news/2016-06-future-summers-hotter.html

Sebastian Kopf, Stéphane Hallegatte, Minh Ha-Duong, L’évolution climatique des villes européennes, 15 novembre 2008
https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00114042/document

What will climate feel like in 60 years?, University of Maryland
https://fitzlab.shinyapps.io/cityapp/

So warm werden die Sommer 2080,
https://app.23degrees.io/ts/klimazwillinge

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *