Les capteurs sonores pour augmenter la sécurité dans la ville de Saint-Etienne


Les capteurs sonores pour augmenter la sécurité

dans la ville de Saint-Etienne

La ville de Saint-Etienne va mettre en place un système d’alerte aux bruits suspects il faut souligner qu’il s’agit d’une première expérience en France. Cela consiste à déployer 50 micros dans les rues de la ville. Il s’agit d’une expérimentation de six mois, après “le Parisien”. L’expérience va se dérouler dans les quartiers Tarentaize-Beaubrun-Couriot, considérés comme des quartiers difficiles de la ville.

L’objectif de la ville est de faire un élément de “smart city” avec ses objets connectés. Cela va permettre aux habitants de ces quartier à travers le système des capteurs intelligents, de visualiser et détecter les bruits anormaux comme : un accident, un cri, un bris de glace, une agression, un coup de feu, etc.

Selon Sébastien Valla, directeur des systèmes d’information et du numérique de Saint-Etienne, le système va uniquement capter les alertes sans possibilité d’ enregistrer les conservations ni même de les faire entendre.

Exemple des Etats-Unis

À la fin des années 1990, l’armée américaine décide de mettre en place un système de détection des coups de feu pour protéger ses soldats en zone d’opération militaire. Cette technologie a été utilisée pendant les opérations en Irak et Afghanistan, puis elle fut déployée pour protéger la population civile dans la ville américaine .

Le dispositif appelé ShotSpotter est utilisé dans plusieurs villes des Etats-Unis avec un réseau de capteurs électroniques installés dans les rues, dans les quartiers et les zones identifiées comme sensibles. La détection d’un ou de plusieurs tirs de revolver par exemple est effectuée selon la méthode classique de triangulation. Tous les capteurs sont équipés d’un système GPS, ils sont aussi reliés entre eux par ondes radio ou lignes téléphoniques. Les données receuillies sont ensuite adressées à un office central qui permet de localiser le tir à l’aide d’un SIG. Les capteurs peuvent apporter les informations géographiques très précises jusqu’à 5 cm. Ainsi que de faire la différence entre tire réel et tout autre bruit urbain.

Comment fonctionne ce système ?

Des capteurs acoustiques installés partout dans la ville à dix mètres du sol qui écoutent et analysent les différents types de bruits. En cas de tir, un signal est automatiquement envoyé aux forces de l’ordre. Les capteurs sont capables de localiser un tireur sans même que des témoins n’aient à appeler la police.

 

Sources:

http://www.leparisien.fr/faits-divers/des-micros-dans-les-rues-de-saint-etienne-pour-assurer-la-securite-des-habitants-01-03-2019-8022531.php

https://youtu.be/HxkE4PeS_24

http://data.blog.lemonde.fr/2014/02/28/detecter-et-cartographier-les-coups-de-feu-a-washington/

https://www.nouvelobs.com/societe/20190301.OBS1042/saint-etienne-va-installer-50-micros-dans-les-rues-pour-detecter-les-bruits-anormaux.html

http://www.gipsa-lab.grenoble-inp.fr/recherche/projets.php?id_projet=99

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *