Drones, gestion du risque et aide à la décision : International Emergency Drone Organisation


Dans le domaine de la gestion des risques naturels, humains et technologiques les drones ont su se faire une place ces dernières années grâce à leur popularisation et leur développement fulgurants.

Certains acteurs, publics et privés, du secours et de l’urgence l’ont bien compris, les drones sont un outil très efficace afin de récolter de l’information solide et de manière quasi-immédiate. C’est pourquoi, le 16 Juin 2018 a été créé la « International Emergency Drone Organisation » (IEDO) qui est une association internationale à but non lucratif et présidée par Vendelin Cliques, Lieutenant Sapeur-Pompier Français. Elle promeut le développement de l’usage des drones chez tous les corps de métiers ayant un rapport, de prés ou de loin, avec l’urgence.

Cette très jeune organisation est à ce jour présente sur quatre continents et 23 pays.

Source : http://iedo.mozello.com/

 

Elle compte 130 membres actifs ayant chacun un représentant à l’échelle nationale. On remarque que la profession la plus représentée est sapeur-pompier, mais on trouve également un grand nombre d’officier de police. Enfin, il y a également des professions telles que secouriste de montagne ou des humanitaires et retraités.

Les objectifs principaux de cette association sont les suivants :

  • La promotion de l’usage des drones par les services d’urgences dans le monde entier
  • Le partage des savoirs et des retours d’expériences
  • La formation et renforcement de la formation des équipes de pilotes de drones
  • La recherche et le développement des nouvelles technologies concernant les drones
  • La coopération internationale dans l’usage des drones lors de catastrophes

Des exemples concrets d’applications :

Source : http://iedo.mozello.com/

 

Lors d’un incendie il n’est pas toujours aisé pour les professionnelles des flammes d’effectuer un « tour du feu ». Ainsi, à l’aide de ces nouvelles technologies en plus d’obtenir une vue d’ensemble de l’incendie il est possible, avec les bons capteurs embarqués de repérer directement les points chauds d’un incendie.

 

Dans un second temps, ici lors d’un accident de la route impliquant un autocar, obtenir une vue d’ensemble des lieux du sinistre afin de mieux interpréter la situation et organiser les secours.

Donc, cette association à but non lucratif participe activement au développement de l’utilisation des nouvelles technologies dans la gestion des risques. En effet, les drones permettent d’obtenir d’abord des images de hautes voir très hautes résolutions mais aussi d’embarquer d’autres matériels, comme des caméras thermique et infrarouges par exemple, qui aident grandement à la prise d’informations et de décisions.

Sources :

http://iedo.mozello.com/ , consulté le 19/04/2019

https://www.clubic.com/drone/actualite-854746-dame-paris-drones-robots-technologie-sollicitee-secours.html , consulté le 19/04/2019

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *