Une IA pour cartographier la population en Afrique?


Année après année, la population mondiale ne cesse de s’accroître. La population sur le continent africain passait la barre des 1 milliard en 2010 et on prévoit en 2050, que celle-ci dépasse les 2.5 milliard d’habitants et qu’en 2100 elle atteigne les 4 milliard d’habitants.

Graphique de l’évolution de la population en Afrique par l’ONU

 

  • Les raisons d’une croissance aussi forte

La principale raison de cette croissance aussi forte est liée à un nombre d’enfants par femme encore très élevé (mais qui diminue dans le temps) et un taux de mortalité encore élevé (même si celui tend à diminuer). L’Afrique est un continent où les femmes donnent naissance en moyenne à 4.5 enfants ce qui creusent un écart conséquent entre l’Afrique et les autres continents. Tous les autres continents se situent entre 2.5 et 1.6 enfants par femme. Ceci explique aussi les projections que les Nations Unies ont produites : le scénario le plus haut se situe à un peu plus de 6 milliard d’habitant sur le continent africain en 2100 et le scénario le plus bas est aux alentours des 3 milliards. La seconde raison est une raison purement politique puisque les différents programmes sur la limitation des naissances dans les pays africains sont quasiment inefficaces à cause d’un manque de moyens et d’un manque de motivation des responsables qui doivent faire appliquer ces programmes. L’Afrique pourrait devenir l’un des continents les plus peuplé si ce n’est plus peuplé dans les années à venir.

  • Créer une cartographie de la population africaine

Depuis 2016, Facebook, connu essentiellement pour son réseau social, et notamment Mark Zuckerberg, a en tête de produire une cartographie sur les densités de population en Afrique. Pour créer de telles cartes, il nous faut tout d’abord des images satellites couvrant tout le continent africain et un employé mettrait énormément de temps à traiter toutes ces images et à en dégager des chiffres au niveau national ou continental. C’est pour cela que Facebook a décidé de mettre en place une IA (ou plutôt un réseau de neurones) capable d’analyser ces images satellites et d’en tirer des résultats sur la population africaine. En 2016, Facebook avait déjà réussi à créer 22 cartes pour 22 nations africaines différentes avec l’aide d’une autre IA. Par la suite des données sur le recensement ont été ajoutées à cette IA pour qu’elle puisse comparer les images satellites avec les données des recensements.

Cette IA a finalement réussi à localiser environ 100 millions de foyers en quelques jours grâce à environ 11.5 milliards d’images satellite: un record!

Cartographie des foyers de population en Afrique par l’IA de Facebook

 

Cette IA a même réussi à faire mieux que son prédécesseur puisqu’elle a gagné en précision. Enfin, toutes les données récoltées par l’IA, dont Facebook est propriétaire, devront officiellement être réutilisées pour aider les actions portées par les associations humanitaires en Afrique. Mais en 2016, Facebook annonçait aussi vouloir donner un accès à ces régions ne disposant pas d’un réseau Internet pour faire toujours grimper le nombre d’utilisateurs de son réseau social.

Il ne reste donc qu’à suivre la manière dont Facebook fera usage de ces données!

 

Bibliographie:

_ Contreras Bastien, Facebook crée une carte de densité de population de l’Afrique avec l’aide d’une IA, Clubic, le 10 avril 2019, en ligne:

https://www.clubic.com/technologies-d-avenir/intelligence-artificielle/actualite-854056-facebook-cree-densite-population-afrique-aide-ia.html

_ L. Bastien, Facebook cartographie la population africaine via l’intelligence artificielle, LeBigData, le 10 avril 2019, en ligne :

https://www.lebigdata.fr/facebook-ia-carte-afrique

_ Pison Gilles, La population de l’Afrique va-t-elle quadrupler d’ici à la fin du siècle?, Le Monde, le 20 septembre 2017, en ligne:

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/09/20/la-population-de-l-afrique-va-t-elle-quadrupler-d-ici-la-fin-du-siecle_5188260_3212.html

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *