Le crowdsourcing : qu’est-ce-que c’est ?


Le Géocrowdsourcing est une nouvelle approche par laquelle de nouvelles donnée géolocalisées volumineuses , difficiles d’accès ou de moins bonne qualité (cartographie traditionnelle de netteté inférieure) sont fournies.

Source :geoawesomeness.com

Motivés et déterminés, les néologismes sont affectés par les avancées technologiques. Au passé, personne ne savait quel était le vrai sens du terme Big-Data. Désormais, chaque entreprise et individu cherche les meilleurs moyens de les gérer. En raison de la nouveauté du terme, celui-ci  fait référence aux quantités volumineuses des divers types de données dont le rôle est de délivré de nouvelles instruction importante pour trouvez une solution à l’enquête voulue.

Le géocrowdsourcing est un néologisme formé de deux parties: le préfixe géographique et l’anglicisme crowdsourcing. Le préfixe géographique nous dit ce qui vient après a un rapport avec la terre. Le crowdsourcing est à son tour un mot qui peut être décomposé en deux parties: Foule et Externalisation (ressources externes).

 

A quoi sert le Géocrowdsourcing ?

Le meilleur moyen de savoir l’utilité de se terme est d’illustrer avec des cas réels.

Les 3 exemples dans les quelles le mot Géocrowdsourcing peut être utilisé :

Les applications GPS telles que Waze: application gratuite dans laquelle tout le monde peut être avertit des problèmes rencontrés sur la route, tout en vérifiant  ce que les autres utilisateurs ont posté ou signaler, cela fonctionne d’une manière collaborative.

Catalogue numérique de la cartographie urbaine contemporaine: Un projet de collaboration auquel différents spécialistes, enseignants et professeurs d’universités ont participé, ainsi que des institutions auquel tout le monde peut contribuer.

Les puits dangereux: l’idée a été élaborée suite à une triste tragédie après qu’un enfant est tombé dans un puits. Pour éviter de tels accidents, l’Association des techniciens de la protection civile d’Andalousie (ATPCA) et SRM Consulting ont créé un réseau collaboratif simple qui permet à tous de voir l’emplacement exact des puits dangereux et d’enregistrer un nouveau puits en cas de sa réalisation ; Les autorités compétentes peuvent être informées et, par une procédure légale grâce au géocrowdsourcing qui est déjà en cours.

L’avancement de l’outil Géocrowdsourcing

La protection civile est responsable de la vérification de chacun des dossiers et de la remise du protocole d’action aux autorités compétentes. Au fur et à mesure que le protocole avance, l’outil dispose de différentes fonctionnalités, telles que le changement de couleur du point de localisation (en fonction de la phase dans laquelle se trouve le puits susmentionné). SRM Consulting réalise cette collaboration sans en tirer profit, créant la plate-forme et fournissant la technologie nécessaire pour créer un site Web collaboratif et simple.

Capture d’une interface d’application Géocrowdsourcins                                                                                         www.nosolosig.com

 

Sources :

http://www.nosolosig.com/articulos/1066-que-es-el-geocrowdsourcing?fbclid=IwAR1Uz3dhe38e5ZSA6fVxA3JeLMxlC0YZvu4oFkYYjHm-hQm4YeDjaNTqSLM

https://www.ibtimes.com/rise-crowdsourcing-it-gets-people-going-2803310

https://www.forbes.com/sites/kalevleetaru/2019/06/03/crowdsourcing-web-imagery-through-ai-to-understand-television-news/

Social Activism: Crowdsourcing the power of spatial applications

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *