Prosp’Immo : l’outil de géolocalisation des biens immobiliers


Grâce à nos smartphones, nous avons de plus en plus accès aux services de géolocalisation. Ce dernier permet de nous repérer dans l’environnement, mais aussi de visualiser via des cartes, où se trouve tel restaurant, boutique ou adresse. Pourtant ce service a peiné à se généraliser dans le monde de l’immobilier. C’est en 2015 que l’entreprise immobilière SeLoger instaure la géolocalisation des biens qu’elle propose à la vente. Pourquoi la géolocalisation des biens immobiliers pose encore problème en France ? Qu’est-ce que le logiciel Prosp’immo propose-t-il de novateur ?

  • La géolocalisation dans l’immobilier : quel est le problème ?

-Etat des lieux en France.

Commençons par faire l’état du marché immobilier en France. Quand un bien est proposé à la vente, le détenteur du bien a deux possibilités de mandats : exclusif et simple. Dans le cas d’un mandat exclusif, le particulier est en relation avec une seule agence qui doit gérer la vente de son bien. Il a une relation exclusive avec cette agence. Dans le cas d’un mandat simple, le propriétaire peut passer par plusieurs agences voire être contacté directement par les acheteurs sans passer par la case de l’agence immobilière.

D’une manière plus simple : le contrat exclusif avantage l’agence car elle a l’exclusivité des droits sur le bien. Le contrat simple est plus intéressant pour le particulier car il s’expose a bien plus d’acheteurs potentiels et donc il est plus libre dans sa vente. En France, le marché est à l’avantage des particuliers car en 2015, 85% des mandats sont simples.

Et c’est ici qu’intervient le problème de la géolocalisation des biens par les agences : géolocaliser un bien sous mandat simple, c’est l’exposer à la concurrence qui peut donc saisir l’occasion de vendre ce bien « libre ». C’est également informer les potentiels acheteurs de la localisation d’un bien, ils peuvent donc s’y rendre sans passer par une agence et négocier directement avec le vendeur. Géolocaliser les habitations, c’est risquer de perdre la potentielle vente.

– Et à l’étranger?

Pourtant, dans d’autres pays, la géolocalisation des habitations est bien implantée. RealEstate en Australie, Rightmove en Angleterre ou encore Trulia aux Etats-Unis sont autant d’exemples d’agences employant la géolocalisation. Contrairement à la France, le marché immobilier fonctionne par l’exclusivité des mandats. Les agences y voient donc une plus-value à leurs services et donc un indispensable pour attirer des clients. Dans ces pays, le marché est orienté par les agences du fait de la structure du marché.

 

Trulia: la possibilité de visualiser l’environnement du bien

Distances des écoles, des commerces et même taux de criminalité autour de l’habitation : tout est visible sur Trulia. Source: Immobilier2.0

  • Prosp’immo : un logiciel à destination des agents immobiliers

Comment rééquilibrer le marché en France et donner plus de pouvoirs aux agences immobilières ? L’une des clés du problème repose sur l’amélioration de la prospection : aller vers le client vendeur avant que celui-ci vienne à l’agence. C’est l’objectif que s’est fixé Benjamin Margel en développant son application Prosp’Immo. Cette application s’adresse aux agents immobiliers en leur donnant accès aux terrains d’un village : référence cadastrale, forme des terrains et superficie exacte sont alors fournies à l’utilisateur. Il est également possible de calibrer une recherche de biens en fonctions des critères de l’acheteur : villa avec piscine d’au moins 150 m² par exemple. L’agent possède alors toutes les cartes en mains pour aller voir le propriétaire pour négocier un projet de vente.

Sélectionner les biens et terrains intéressants, c’est ce que propose Prosp’Immo

Cette application payante destinée aux professionnels tend à améliorer la prospection. Source: ImmoMatin

 

C’est ici que se joue la mutation du marché français : nouer un lien direct avec le client pour conclure un mandat exclusif. Plusieurs professionnels partagent cet avis, c’est dans la proposition de services de qualités que va se jouer la vente. Dans cet objectif, la géolocalisations des biens d’une agence est un enjeu central. Les agences immobilières ne peuvent plus ignorer le courant numérique et capter les clients sur d’autres terrains selon AvendreALouer :

«  Nous pensons qu’il faut libérer l’adresse pour l’ensemble des mandats – et pas seulement les exclusivités et les locations. Ce n’est pas parce qu’un agent immobilier masque l’adresse d’un bien qu’il aura moins de concurrence. Dans notre monde hyperconnecté, ce combat est perdu d’avance. A notre avis, la bataille se joue sur d’autres terrains, comme le niveau de services ou l’accompagnement du client »

Sitographie:

-ImmoMatin: https://www.immomatin.com/articles/services-evaluer/prosp-immo-le-logiciel-qui-identifie-la-localisation-exacte-d-un-bien-depuis-une-annonce.htm

-Immobilier2.0: https://immo2.pro/dossier-la-geolocalisation-dans-limmobilier/

-MeilleursAgents: https://www.meilleursagents.com/actualite-immobilier/2015/10/infographie-mandat-simple-vs-exclusif-lequel-est-le-plus-efficace/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *