Résilience des Transports face au Changement climatique : grand projet inclusif adopté par la Fondation Ferec.


Le changement climatique étant une réalité de plus en plus inscrite dans nos sociétés urbaines. Il est nécessaire de penser les infrastructures de transport avec le risque climatique actuel, et ce, à différentes échelles.

https://www.bsr.org/images/thumbnails/bsr-report-climate-transport.jpg

 

Résultat de recherche d'images pour "résilience transport changement climatique"

 

 

– La fondation Ferec a sélectionné le projet de six candidats.

Le projet proposé par la fondation Ferec, est le projet « d’aide à la conception, la construction et l’exploitation des infrastructures de mobilité face au changement climatique ». Il a mobilisé de nombreux acteurs du risque et de géomaticiens, dont 6 qui ont particulièrement retenu l’attention.

Ces spécialistes de la résilience chez Résallience ont répondu à la nécessité des transports de résister au changement climatique.   Ils ont donc fait participer tous les acteurs de la chaîne (élus, spécialistes, techniciens, habitants, associations…) dans un effort collectif de compréhension. Des méthodes d’enquête qualitative ont  même été utilisées afin d’identifier ce qui gêne les habitants dans la réalisation des projets.

– Différents objectifs mis en place :

Les responsables du projet Monitoring ont organisé un système de surveillance des lignes TGV pour faciliter l’information sur les incidents.

Parallèlement, on identifie les zones plus ou moins vulnérables aux inondations par exemple, afin de rendre les surfaces davantage perméables.

Enfin, dans la gestion des risques climatiques, on retrouve dans les Alpes françaises un dégel du permafrost (surface du sol gelée).  Il provoque alors des mouvements de terrain affectant la stabilité du sol. L’objectif final étant de trouver des stratégies qui permettent d’éviter de construire sur des zones vulnérables.

Pour cela, la connaissance du terrain est indispensable, d’où l’utilisation des SIG et de la cartographie dans ce type de projet, qui sont aujourd’hui indispensables à la représentation des données du risque.

Ce projet est à suivre car bien qu’indépendant de l’Etat, il propose une démarche de participation collective avec une multitude d’acteurs différents ; Des ingénieurs d’étude, spécialistes du risque, chef de projet SIG, chercheurs de laboratoire, techniciens, riverains, associations…

 

Par Bouyahia. H,  le 5 octobre 2019.

 

Bibliographie :

https://www.constructioncayola.com/infrastructures/article/2019/10/03/126146/laureats-appel-projets-fondation-ferec

https://www.bsr.org/fr/our-insights/report-view/climate-change-implications-for-transport

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *