Google Maps, le nouvel outil de résolution d’enquêtes.


Disparu depuis 22 ans, un ancien résidant du quartier Moon Bay Circle à Wellington (Floride)

est retrouvé grâce à Google Maps.

Le 7 novembre 1997 vers 21h30, avant de quitter le bar de la ville à bord de sa voiture, William Moldt prévient sa compagne de son retour au domicile familial. Cependant, l’homme de 40 ans n’arrive jamais à destination. Il est alors porté disparu. La police met tout en place pour retrouver l’homme mais celui-ci demeure introuvable et l’affaire et classée sans suite, par faute d’indices significatifs.

Source: BBC News (12/11/2019).

Ils auraient mieux fait d’interroger Google, puisqu’une vingtaine d’années plus tard, l’affaire connait un rebondissement : la voiture et William Moldt ont été localisés par un habitant via Google Maps.

 

L’été dernier, un ancien habitant de Wellington décide de parcourir son ancien quartier via Google Maps.

Celui-ci remarque sur l’application comme une tâche de couleur dans l’eau de la mare qui se trouve à côté de son ancienne habitation. Il n’est pas sur de ce qu’il aperçoit comme la photo prise par satellite n’est pas assez précise, alors il demande à un de ses voisins d’aller chercher un drone pour qu’il survole le bassin. La découverte est unanime, il y a bien un véhicule dans l’eau, au fond de la mare.

 

Source: Google Maps.

Cette voiture est celle de William Moldt. A l’intérieur se trouve un squelette. Quelques jours plus tard, les analyses confirment que c’est bien celui de l’homme porté disparu depuis deux décennies. Les policiers précisent que la photo satellite date de 2007 et que jusqu’ici personne n’avait remarqué cette voiture noyée.

Alors, la police a bien compris qu’elle pouvait utiliser Google comme agent de renseignements. Dans une longue enquête publiée en avril 2019, le New York Times explique comment la police se sert désormais des historiques Google Maps des suspects pour vérifier ou infirmer leurs dires. Cela peut parfois réfuter des alibis.

En effet, la base de données de Google, « Sunset volt », enregistre tous nos déplacements grâce aux applications de géo localisation. Il suffit d’un simple mandat pour accéder à ces renseignements. Près de 180 demandes d’accès aux localisations de la part de la police sont effectuées par semaines, ce qui fait de Google un véritable moteur de recherche d’enquêtes policières.

 

Source : Google Maps.

Sources

« Floride : un homme disparaît pendant 22 ans, Google Maps le retrouve dans sa voiture au fond d’un étang ». Franceinfo, 13 septembre 2019. https://www.francetvinfo.fr/internet/google/floride-un-homme-disparait-pendant-22-ans-google-maps-le-retrouve-dans-sa-voiture-au-fond-d-un-etang_3615511.html.

« Grâce à Google Maps, une affaire vieille de 22 ans résolue – 28 Minutes ». ARTE. Consulté le 20 septembre 2019. https://www.arte.tv/fr/videos/092422-000-A/grace-a-google-maps-une-affaire-vieille-de-22-ans-resolue-28-minutes/.

« Missing Man’s Remains Found in Car on Google Maps ». BBC News, 12 septembre 2019, sect. US & Canada. https://www.bbc.com/news/world-us-canada-49677843.

Signoret, Perrine. « Un homme disparaît en 1997, un internaute le retrouve grâce à Google Maps – Société ». Numerama, 16 septembre 2019. https://www.numerama.com/politique/548324-un-homme-disparait-en-1997-un-internaute-le-retrouve-grace-a-google-maps.html.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *