Une carte interactive du matrimoine parisien disponible sur Umap


On sait tous ce qu’est le patrimoine mais avez-vous déjà entendu parlez du « matrimoine » ?

Probablement pas. C’est pourquoi en 2018, des étudiant.e.s de l’Ecole du Louvre ont décidé de créer une cartographie parisienne des œuvres créées par des femmes dans le but de lutter contre l’invisibilisation du « Matrimoine ».

Pour rappel, le matrimoine n’est pas un mot issu des mouvements féministes puisqu’il existe depuis le Moyen-Age. Le mot a été transformé, puis oublié et effacé avant sa réapparition depuis une dizaine d’années. Le matrimoine, du latin mater (mère), désigne l’héritage des mères et est créé sur le même modèle que le patrimoine, mais se concentre sur les réalisations des femmes. Le matrimoine « est constitué de la mémoire des créatrices du passé et de la transmission de leurs œuvres. L’égalité entre femmes nécessite une valorisation de l’héritage des femmes. Dès lors Matrimoine et Patrimoine constitueront ensemble notre héritage culturel commun, mixte et égalitaire »..Telle est la définition donnée par le site http://www.matrimoine.fr/quest-ce-que-le-matrimoine/. Ce site a été mis en place par l’association HF dans le but de repérer les inégalités entre les femmes et les hommes dans le milieu de l’art.

Le constat d’une différence de traitement et de reconnaissance due au genre des œuvres artistiques et cet objectif commun de reconnaissance et de valorisation des femmes artistes du passé et de leurs œuvres a conduit les 7 étudiant.e.s à créer cette carte.

Sur la carte, 5 catégories (architectures, œuvres picturales, sculptures, ateliers, milieux d’art et de culture) de création féminine se distinguent. Les étudiant.e.s ont fait le choix de marquer l’empreinte des femmes dans l’espaces public, ce qui exclue d’office les œuvres exposées dans les musées.

 

 

Fig 1. Exemple de carte réalisée sur Umap, source: umap.openstreetmap.fr

Cette carte a été réalisée sur Umap. Il s’agit outil open source permettant de créer des cartes personnalisées sur des fonds provenant d’OpenStreetMap et de les intégrer au sein d’un site web. On doit la création de Umap a Yohan Boniface qui, lors de son travail pour le quotidien Libération, a remarqué que les journalistes manquaient d’un outil pour faire des cartes simples.

Umap est accessible et conçu pour être utilisable par le grand public. De nombreuses fonctions d’édition sont disponibles, comme le choix des fonds de cartes, l’ajout ou la personnalisation des « points d’intérêt » tout en gérant les différentes options de la carte (géolocalisation, affichage d’une mini-carte etc.). Il est possible de rajouter des données sur la carte en les important : plusieurs formats sont valables (kml, osm, geojson, gpx, etc.), ce qui ouvre une étendue assez vaste de possibilités pour créer des cartes. Par ailleurs, Umap permet de choisir la licence que l’on souhaite pour la carte créée selon 4 choix possibles : aucune licence, ODBL Open Data Commons Open Database License), WTFPL (do What The Fuck You Want Public License) et licence ouverte.

 

Sitographie:

http://www.matrimoine.fr/association-hf-ile-de-france/

https://umap.openstreetmap.fr/fr/map/le-matrimoine-parisien_273260#13/48.8592/2.3430

https://matrimoine-parisien.home.blog/

https://www.jaipiscineavecsimone.com/matrimoine-parisien-une-carte-interactive-de-la-creation-feminine/

https://www.archimag.com/vie-numerique/2019/02/13/4-outils-gratuits-creer-cartes-interactives-ligne

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *