LA 5G-EOMATIQUE


Source : https://tinyurl.com/yybr6sxs

Dans cet article, il sera question d’aborder les contours de la 5G,  puis analyser les relations entre cette technologie et la géomatique.

Qu’est-ce que la 5G ?

Le terme « 5G » signifie « 5ème génération » de réseau mobile. Elle représente la prochaine génération de réseaux mobiles permettant des connexions et téléchargements beaucoup plus rapides que sur les réseaux 4G actuels. Concrètement, les performances de la 5G seraient jusqu’à 100 fois plus rapides que la 4G.

Quelles relations entre la 5G et la géomatique ?

La 5G permettrait de connecter à Internet près d’un million d’objets au kilomètre carré. Dans ce contexte, le déploiement de cette technologie nécessite une étude préalable du meilleur emplacement possible pour maximiser son efficacité. Et c’est là que la géomatique fait son entrée dans le système. En effet, selon Frank Paulie, PDG de Cyclomedia, « L’intelligence géospatiale est essentielle pour planifier un réseau 5G à une vitesse sans précédent. Il accélérera le processus de sélection de site, de conception et de gestion des actifs, en fournissant une vue immersive, superposée et en nuage de points pour la prise de décision. »

Source :  https://visicomdata.com/products/3d_geodata_for_5g_planning?lang=en

Malgré ses performances hors du commun, la 5G dispose d’un signal très sensible. En effet, il s’avère nécessaire de disposer de données sur les obstacles géographiques possibles afin de mieux planifier la répartition spatiale des antennes.  La modélisation des villes en 3D s’intègrerait parfaitement dans le processus de déploiement de la 5G, comme l’illustre l’étude récente de l’agence britannique de cartographie Ordnance Survey, qui recommande dans son rapport la création d’un modèle numérique en 3D du milieu urbain extrêmement précis appelé « Digital Twin » ou « Jumeau Numérique ».

 

 

Si la géomatique s’avère d’une importance capitale pour le déploiement de la 5G, l’influence de cette technologie sur la précision des données géographiques reste indéniable. Le développement d’objets connectés comme les voitures autonomes nécessite une très grande quantité de données géographiques. La performance de ces objets réside dans la qualité  – la précision – des données qu’ils utilisent. De plus, puisque les villes actuelles sont en transition vers les Smart Cities, le fonctionnement et l’efficacité de ces villes intelligentes reposent sur leur capacité à disposer de données constamment actualisées, y compris les données géographiques.

Sources :

https://gisuser.com/2019/07/geospatial-technology-is-key-to-the-5g-network/

http://telecoms.com/opinion/three-geospatial-challenges-posed-by-5g-network-demands/

https://visicomdata.com/products/3d_geodata_for_5g_planning?lang=en

https://www.intelligentcio.com/eu/2018/11/22/ee-continues-innovation-journey-with-5g-launch-locations-for-2019/

https://www.geospatialworld.net/article/geospatial-and-5g-rollout-why-they-are-critical-for-each-other/

https://www.geospatialworld.net/blogs/impact-of-5g-on-location-technology/

https://www.geospatialworld.net/article/5g-and-geospatial-will-together-power-future-cities/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *