Le champ magnétique se déplace et perd le nord


Connu depuis 1831, le pôle nord magnétique, vers lequel pointent les aiguilles des boussoles, se déplace de façon aléatoire depuis le Canada vers la Sibérie. Cependant depuis plusieurs années, ce déplacement s’accélère.

En effet, de nombreux chercheurs se sont rendu compte que depuis 1990 que le pôle nord magnétique serait passé d’une vitesse de 15km/h à 55km/h et aurait  parcouru autant de distance en l’an 2000 que durant l’intégralité du 20e siècle.

 

 

 

 

Le pôle nord magnétique qu’est-ce que c’est ?

Il faut avant tout différentier le pôle nord géographique et le pôle nord magnétique. Le premier que tout le monde connait est le point situé le plus au nord de notre planète et où se croisent tous les méridiens. Le second connu depuis 1831 est quant à lui un point errant, unique à la surface de la planète où le champ magnétique tend vers le bas. C’est ce point vers lequel pointent les aiguilles des boussoles.

Garder un œil sur le nord magnétique est impératif pour les forces armées européennes et américaines car leurs systèmes de navigation reposent sur le WMM (world magnetic model). Il en va de même pour les compagnies commerciales aériennes et maritimes ainsi que pour les applications GPS pour smartphone qui voient tout leur système devenir de plus en plus imprécis. Ce phénomène n’a cependant aucune incidence sur les systèmes de positionnement GPS hors Arctique, qui fonctionnent grâce aux satellites.

 

Comment ça se fait ?

Le model magnétique mondial reprend l’ensemble des fluctuations des champs magnétiques terrestres provoqués par les courants à grande vitesse du nickel et du fer liquide présents dans le noyau terrestre, provoquant des ondes hydromagnétiques. Les ondes hydromagnétiques naissent en profondeur et se propagent vers l’extérieur. Lorsqu’elles arrivent à la surface du noyau, à 2900 km sous nos pieds, elles sont focalisées et amplifiées. Cela se manifeste, en surface, par des secousses géomagnétiques. Ces variations géomagnétiques influent sur la migration du pôle magnétique nord et peuvent même le détourner loin de sa position.

 

 

Quelles sont les conséquences de ce changement ?

Outre l’intérêt évident pour la navigation, le champ magnétique terrestre est extrêmement important car il nous protège comme un bouclier contre les vents solaires,  les rayonnements cosmiques et les flux de plasma rejetés par notre astre, potentiellement mortels.La disparition du champ magnétique entraînerait donc l’irradiation de la surface de la Terre. Mais selon certains scientifiques, il est très peu probable que cela se produise, car le noyau de la Terre ne devrait jamais cesser de tourner.

En effet, un scénario probable impliquerait une inversion des pôles magnétiques, comme ce fut le cas il y a 780 000 ans. Lorsque de tels renversements se produisent (il y en a eu plusieurs dans l’histoire de la Terre), le champ magnétique chute à environ 30% de sa force totale.

Mais dans le cas d’une inversion du champ magnétique, que se passerait ’il ?

Pour l’heure, impossible de répondre de façon certaine à la question. En revanche, les effets d’un tel bouleversement ont déjà été, au moins partiellement, évalués.

 

Des solutions ?

Le British Geological Survey et la National Oceanic and Atmospheric Administration mettent à jour le WMM tous les cinq ans. La première mise à jour demandée par l’armée américaine a été effectuée le 4 février 2019. Mais même avec ces mises à jour périodiques, les secousses géomagnétiques compliquent le maintien de la précision du modèle. Le nouveau modèle proposé par les chercheurs pourrait résoudre ce problème en aidant à prédire comment le champ magnétique de la Terre pourrait évoluer.

En effet, au cours des prochaines années, il devrait être possible de capturer les secousses passées et de prédire les futures avec une meilleure précision.

 

 

Sources :

https://www.nationalgeographic.fr/sciences/le-pole-nord-magnetique-se-deplace-plus-rapidement-que-prevu?fbclid=IwAR0DWnEXRdH86dFFxgPZawpcaJ3PuLEhV8iSCwDgBlrzBFkk6_PtLZFXTMc

https://www.lefigaro.fr/sciences/2019/01/16/01008-20190116ARTFIG00296-le-pole-nord-magnetique-se-deplace-de-facon-etrange.php

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *