Google veut relancer une section santé pour les professionnels de santé


Lors de la conférence The Future of Healthcare Event, du 27 au 30 octobre dernier à Las Vegas, Google a annoncé ses intentions futures pour redynamiser sa division santé.

Google Health avait été lancé en 2018 aux États-Unis et permettait aux américains principalement de mettre à jour leurs données médicales. Les données regroupées correspondent en quelques sortes à une forme de carnet de santé virtuel. Ce système permettait également aux professionnels de santé de voir les informations de santé vous concernant en cas d’urgence et l’utilisateur pouvait quant à lui, chercher les praticiens et spécialistes autour de chez lui. Des alertes pouvaient également être lancées sur l’usage des médicament et des effets de ceux-ci. Malgré que ce service ait été fermé en 2013 aux États-Unis, Google peut avoir un impact positif sur l’utilisation des données médicales par les médecins. Un sondage a même été réalisé auprès de 400 individus en Australie sur la fréquence d’utilisation d’Internet avant d’aller aux urgences et l’impact d’Internet sur les relations entre les praticiens et les patients et le résultat est plutôt inattendu « La crainte que l’on aurait pu avoir est que ces patients informés soient plus méfiants envers les médecins et que cela ait un impact négatif sur la consultation, les résultats montrent justement le contraire.[…]  Sur ces 400 patients, 190 ont indiqué avoir fait des recherches en ligne avant de venir aux urgences. La majorité des recherches ont été effectués sur smartphones (76 %), le plus souvent en utilisant Google. Sur ces 190 cyberpatients, 150 ont indiqué que leurs recherches leur ont permis de mieux communiquer avec le médecin. » (Medicalinfo, n.d.) Les patients qui ont utilisé Internet avant leur rendez-vous chez le praticien, sont nombreuses à dire qu’elles ont pu poser des questions plus précises et que les échanges avec le praticien était plus naturel. La confiance entre le praticien et le patient n’a donc pas diminué.

Est-ce que nous pouvons parler d’un « Docteur Google »?

Google doit-il devenir votre docteur? (Medicalinfo, n.d.)

La réponse est non! Google ne doit pas remplacer l’expertise des praticiens mais doit juste être là pour les aider dans les recherches des patients mais aussi des praticiens. Mais, il a été annoncé que la division santé de Google allait perfectionner la qualité du contenu vidéo « santé » et le résultat des recherches sur les vidéos liées à la santé par les internautes. David Feinberg a déclaré «  »Avant de vous opérer, votre médecin va sur YouTube. Nous le voyons. […]Nous voulons continuer à rassembler des informations pour permettre aux soignants de mieux prendre en charge leurs patients«  » (VITARD Alice, 04-11-2019). Le but étant de faciliter le travail du médecin et d’éviter certaines contradictions dans les vidéos comme les vidéos pour et contre les vaccins. La volonté de créer un moteur de recherche dédié à la santé a aussi été annoncé mais il reste à voir jusqu’où ce projet ira  » Une telle fonctionnalité permettrait à un patient d’effectuer des recherches sans avoir à s’aventurer sur le web et risquer de tomber sur des sites hasardeux et souvent contradictoires. Google rassemblerait les bonnes pratiques et les traitements adaptés pour aiguiller les personnes malades. Objectif : fournir des renseignements fiables et devenir un véritable allié pour les patients initiés. » (CIMINO Valentin, 5-11-2019). Malheureusement, la fonctionnalité des messages laissés sur Internet par des individus anonymes à l’encontre des praticiens, peuvent être parfois très négatifs voire violents ce qui peut toucher mentalement un praticien faisant attention à ces commentaires. C’est pour cela que certains praticiens ont attaqué Google en justice pour lever l’anonymat des individus laissant des messages haineux à leur encontre. La médecine est assez complexe et les aléas dans ce domaine sont nombreux. C’est pourquoi, il serait peut-être plus intéressant, selon la Haute Autorité de Santé « d’évaluer un établissement plutôt qu’une personne» (LAFON Marjorie, 30-07-2019).

Il ne reste plus qu’à observer jusqu’où ira ce projet et quelle sera la gestion des données des praticiens et des patients par Google!

La notation des praticiens contestées (LAFONT Marjorie, 30-07-2019)

 

Bibliographie:

_CIMINO Valentin, 05-11-2019, Google Health veut améliorer les recherches liées à la santé sur le Search, Siecle Digital, en ligne:

Google Health veut améliorer les recherches liées à la santé sur le Search

_ LAFON Marjorie, 30-07-2019, « On n’évaluera pas notre système de santé avec des cinq étoiles de Google », Libération, en ligne :

https://www.liberation.fr/france/2019/07/30/on-n-evaluera-pas-notre-systeme-de-sante-avec-les-cinq-etoiles-de-google_1742030

_ Medicalinfo, n.d., « Consulter Google avant de voir un médecin serait tout de même une bonne idée », en ligne:

http://www.medicalinfo.ch/internet-pour-tous/consulter-google-avant-de-voir-un-medecin-serait-tout-de-meme-une-bonne-idee

_ VITARD Alice, 04-11-2019, La division de santé de Google veut lancer un moteur de recherche pour les données médicales, L’Usine Digitale, en ligne:

https://www.cnbc.com/2019/11/02/google-healths-david-feinberg-focus-on-search-for-doctors-consumers.html

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *