Etalab lance sa plateforme officielle des codes sources publics


Etalab: principe et missions

 

Etalab constitue une mission de la Direction interministérielle du numérique de l’État (DINUM). Crée en février 2011, ses missions et son organisation sont fixées par le décret du 25 Octobre 2019. L’objectif d’Etalab est de coordonner « la conception et la mise en œuvre de la stratégie de l’État dans le domaine de la donnée ».

Concrètement, Etalab veille au bon déroulé de la politique appliquée en termes d’ouverture et de partage des données publiques (open data). Il a également pour mission d’animer et de développer la plateforme d’open data data.gouv.fr (utilisée pour mutualiser et mettre à disposition librement l’ensemble des informations publiques de l’État).

Etalab s’inscrit également en tant que promoteur des « datasciences » (« sciences des données »). Par exemple, il accompagne le programme « Lab IA » qui a pour but d’assister « les administrations autour de l’exploitation de leurs données grâce aux sciences des données et à l’Intelligence Artificielle ».

 

Lancement de code.etalab.gouv.fr, plateforme regroupant les codes sources publics

En mai 2018, la DINSIC (ancien nom de la DINUM) a lancé la politique de contribution de l’État aux logiciels libres, partant de deux principes :

  1. Les codes sources sont des documents administratifs communicables et réutilisables.
  2. La DINSIC a souhaité échanger avec les acteurs de l’État, mais également les communautés du libre, les associations, les sociétés privées et le secteur académique sur les modalités d’ouverture des codes sources.

Ainsi, Etalab a mis en place la plateforme code.etalab.gouv.fr le 9 octobre 2019 afin de mutualiser les codes sources des logiciels publiés par des organismes publics.

 

Capture d’écran de la plateforme code.etalab.gouv.fr datant du 13 novembre 2019

 

Cette plateforme servira de point de référence dans le dépôt des codes sources. Il a été constaté qu’un même organisme peut archiver ses codes sources sur plusieurs plateformes, code.etalab.gouv.fr permettra d’avoir une vue d’ensemble sur ces codes et par la même occasion de donner plus de visibilité à ces derniers.

Avec cette plateforme, Etalab veut faire en sorte que ces codes soient profitables à quiconque s’intéresse de près ou de loin à la programmation. Avec d’une part, permettre l’utilisation de ces codes (selon certaines conditions) qui peut bénéficier à un projet en cours, avoir un aperçu de ce qui est développé ailleurs, voire contribuer à l’amélioration de ces codes.

Néanmoins, et comme le précise l’article du blog d’Etalab dédié, « ce recensement n’est ni automatique ni exhaustif », ainsi, en cas de code manquant, un signalement doit être adressé à Etalab pour se faire référencer. Depuis la mise en place de la plateforme, le nombre de codes sources disponibles et les mises à jour associées augmentent quotidiennement.

Ce site, en version alpha, propose pour le moment un système de recherche assez sommaire et certains codes n’ont pas de description et de licence de réutilisation rattachée. Cependant, une telle initiative est bienvenue à la fois pour les professionnels des organismes publics, mais aussi pour les particuliers s’intéressant au code (comme peuvent l’être des étudiants en géomatique) qui peuvent trouver en ce site un point d’entrée intéressant vers une bibliothèque de données, qui se veut centrale dans les codes sources publics.

 

Sources:

Le blog d’Etalab, « Qui sommes-nous ? »
_https://www.etalab.gouv.fr/qui-sommes-nous

Guerry Bastien, « code.etalab.gouv.fr : les codes sources de logiciels publiés par des organismes publics », le 9 octobre 2019, Le blog d’Etalab
_https://www.etalab.gouv.fr/code-etalab-gouv-fr-les-codes-sources-de-logiciels-publies-par-des-organismes-publics

Plateforme « code.etalab.gouv.fr », crée le 9 octobre 2019
_https://code.etalab.gouv.fr/fr/repos

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *