La cartographie au service de la faune


Les espèces animales sont de plus en plus menacées par différents facteurs. De nombreuses espèces disparaissent chaque jour. D’après les écologistes, ce ne sont pas moins de 100 espèces qui s’éteignent chaque jour. C’est pour cela, que de nombreuses études se penchent sur la préservation de la faune, dont une étude australienne qui à l’aide d’une carte a partagé l’état de la faune mondiale.

Les informations pour la conception de la carte

Cette carte a été réalisée par l’université australienne du Queensland et l’ONG Wildlife Conservation Society. Cette ONG est une ONG américaine non gouvernementale, son objectif principal est la préservation de la nature (faune et flore). Cet organisme s’intéresse sur l’état de la nature dans le monde entier.

La carte a été réalisée à partir des données que ces deux entités possédaient. Ils ont pris en compte les oiseaux, les mammifères ainsi que les amphibiens. Les amphibiens sont tout particulièrement menacés d’extinctions, et ce sont eux qui la subissent le plus. Par ailleurs, invertébrés n’ont cependant pas été incorporés à l’étude.

La disparition des espèces est accentuée par l’action humaine. Certaines pratiques humaines viennent totalement modifier l’espace de la faune et viennent gravement nuire à son existence. Les activités selon cette ONG et cette université qui nuisent le plus aux animaux sont l’agriculture intensive, la déforestation, l’urbanisation ainsi que la chasse/braconnage.

La carte

La carte qui a été produite a été faite à travers une palette de couleurs entre les couleurs chaudes et les couleurs froides. Plus la couleur est chaude, plus les espèces sont menacées. Nous pouvons voir à l’aide de cette carte que de nombreux espaces sont fortement menacés.

Comme nous le savons, les espèces vivant dans les mangroves sont très menacées, cela se confirme avec la carte. Mais nous pouvons également voir que l’Etat de l’Indonésie est catastrophique. L’ONG précise qu’en Asie du sud-est ce n’est pas moins de 150 espèces qui sont menacées. Il précise que la cause principale est le développement de l’agriculture pour la production du palmier, qui sera transformé en huile de palme.

 

L’objectif

Lors de la production de la carte, l’objectif était de créer une feuille de route. Cette dernière ayant comme objectif de guider “les futurs investissements dans la conservation et définir des stratégies pour atténuer les menaces d’extinction des espèces”.

Finalement, l’étude n’a pas révélé que des mauvaises nouvelles, puisque des couleurs froides sont visibles notamment dans la forêt amazonienne, en Russie. De ce fait, cette carte est porteuse d’espoir et a pour objectif de devenir la feuille de route pour un meilleur futur pour les espèces animales.

Sitographie

https://www.parismatch.com/Actu/Environnement/100-especes-disparaissent-chaque-jour-783750

https://journals.plos.org/plosbiology/article?id=10.1371/journal.pbio.3000158

http://www.faunesauvage.fr/proteger/proteger-especesmenacees/proteger-especesmenacees-actus/page/2?filter_by=random_posts

Laissez un commentaire