Un projet britannique mobilise I.A. et données satellitaires pour le secteur de l’assurance


La société de cartographie aérienne, Bluesky International, basée au Royaume-Uni, s’est associée à l’Université de Leicester pour développer un nouvel ensemble d’outils usant de données géospatiales pour le secteur de l’assurance. En utilisant l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle, combinés avec des images satellite et des données de levés aériens, l’objectif espéré est que le projet améliorera l’analyse des données environnementales urbaines pour reconnaître automatiquement les classifications des bâtiments et les détails de la structure.

Le projet de l’Université Bluesky de Leicester sera financé par une subvention du programme SPRINT (Space Research & Innovation Network for Technology) de 4,8 millions de livres sterling. SPRINT offre un accès à l’expertise et aux installations spatiales universitaires, aidant les entreprises à exploiter commercialement les données et technologies spatiales.

Bluesky acquiert et gère des données géospatiales, comprenant une couverture nationale de la photographie aérienne haute résolution et des modèles de hauteur 3D. En collaboration avec des universitaires du département de mathématiques, ce projet tirera parti de l’expertise de l’Université de Leicester en matière de systèmes de classification des objets, appliquée aux données de télédétection par satellite. L’imagerie aérienne, à partir de capteurs visibles et infrarouges, peut ensuite être utilisée, de manière isolée et/ou combinée, pour fournir un service de renseignements robuste et fiable. Les données catalogueront et classifieront les bâtiments, aidant les assureurs à identifier les logements domestiques et leurs caractéristiques structurelles.

Ivan Tyukin, professeur de mathématiques appliquées à l’Université de Leicester, a ajouté: «Les données satellitaires sont des ressources extrêmement précieuses, et le volume de ces données augmente très rapidement. Il est donc important de développer des méthodes permettant aux organisations d’utiliser cette richesse de ressources de la manière la plus efficace et la plus fiable. Dans notre projet, nous utiliserons des techniques d’apprentissage automatique de pointe pour extraire des informations des ensembles de données satellitaires disponibles et fusionner ces informations extraites avec les données propriétaires de Bluesky afin d’augmenter les capacités d’analyse de données de Bluesky. »

Ce projet est pour le moment destiné uniquement au territoire britannique.

 

Sources:

Communiqué de presse, « Leicester Sprint Project uses Artificial Intelligence to Insurance Sector », le 24 avril 2020, Geodata World
_https://www.geospatialworld.net/news/leicester-sprint-project-uses-artificial-intelligence-to-insurance-sector/

Bluesky, « Bluesky University of Leicester SPRINT Project Brings AI to Insurance Sector », le 23 avril 2020
https://www.bluesky-world.com/post/bluesky-university-of-leicester-sprint-project-brings-ai-to-insurance-sector

« Bluesky University of Leicester SPRINT Project Brings AI to Insurance Sector », Directionsmag, le 23 avril 2020
https://www.directionsmag.com/pressrelease/9742

 

Laissez un commentaire