Le vecteur tuilé disponible chez l’IGN


Cela fait plusieurs années que les principaux éditeurs de flux cartographiques proposent des services de vecteurs tuilés, c’est aujourd’hui le tour de l’IGN.

 

Principe des tuiles vecteur

Les vecteurs tuilés fonctionnent comme un service WMTS (Web Map Tile Service) défini par l’OGC (Open Geospatial Consortium) comme un outil permettant l’optimisation de la livrable de cartes au format raster sur internet. Les données sont ici au format vecteur et sont stockées puis découpées par un serveur avant d’être affichées. Les tuiles vecteur ne remplacent pas les flux WMS/WFS ou les tuiles composées de raster mais permettent de nouvelles possibilités d’affichage. Les tuiles proposées par l’IGN seront au format Map Box Vector Tiles, qui sont sous licence Créative Commons et sont donc libre d’accès. Cette licence permet entre autre le partage et l’adaptation des données.

Schéma du principe du vecteur tuilé (https://qlf-geoservices.ign.fr/documentation/geoservices/vecteur-tuile.html)

Des avantages pour les utilisateurs

On peut lister plusieurs avantages à l’utilisation des vecteurs tuilés.

  • Un affichage fluide et rapide : aucun calcul n’est fait par le serveur pour l’affichage, de plus, seule la partie visible à l’écran est chargée et mise en cache.
  • Des modifications de styles facile : le format vecteur permet de modifier le style des objets sans télécharger de nouveaux fichiers.
  • Des interactions utilisateurs/objets : les utilisateurs ont accès aux attributs des objets en cliquant sur les objets.

 

Utilisation sur le Géoportail

Les vecteurs tuilés Plan IGN seront disponibles sur le Géoportail en projection Mercator et Lambert 93 au format PBF (Mapbox). Lors de sa visioconférence du 11 février 2021, l’IGN présentait 7 styles cartographiques différents applicables à un seul et même jeu de données. Ces derniers seront disponibles sur le Géoportail. Les styles présentés étaient variés, allant d’un rendu proche du SCAN25 à d’autres plus chargés ou mettant plus ou moins en valeurs certaines données. De plus, l’IGN cherche à développer un service d’éditeur de style simple pour le grand public, dans la même veine que Fresco ou Maputnik qui s’adressent à des publics plus experts.

 

Sources :

https://qlf-geoservices.ign.fr/blog/2018/07/08/nouveautes_vecteur.html

https://qlf-geoservices.ign.fr/documentation/geoservices/vecteur-tuile.html

https://www.ogc.org/projects/initiatives/vt-pilot-2018

https://decryptageo.fr/lign-se-met-aux-pyramides-vecteur-tuilees/