« Ma rue pour jouer » : une application développée par la ville de Longueuil au Québec


Dès juillet 2021, la ville de Longueuil située Québec verra fleurir des zones de jeu libre sur son territoire, et ceux jusqu’à la fin de l’été 2022. Au Canada, depuis 2017 les villes peuvent autoriser cette pratique visant à encadrer le jeu libre. Cela a d’ailleurs déjà été fait dans certaines communes comme à Saint-Bruno de Montarville par exemple.

  • Les objectifs du projet 

L’ objectif de ce projet est d’encadrer le jeu libre dans la rue pour : augmenter la sécurité des enfants, vérifier la réceptivité citoyenne à l’égard de cette pratique, ajuster les critères d’admissibilité des rues participantes, bonifier les aménagements au besoin et s’assurer de l’applicabilité d’un nouveau règlement.

Selon l’association canadienne de santé publique, le « jeu libre est un droit pour les enfants et fait partie intégrante de leur développement sain. L’expression désigne les formes de jeu où les enfants suivent leurs propres idées sans avoir un objectif ou un résultat en vue. » (Canadian public health association, Novembre 2018)

  • Les étapes du projet

Ainsi, la municipalité de Longueuil a sélectionné 29 rues ou tronçons  parmi de nombreuses rues qui avaient été proposées par les résidents. Ces propositions faites par les citoyens ont été récoltées à l’automne 2020 et le 16 juin 2020 le conseil municipal a approuvé la recommandation de la Commission du transport actif et de la circulation de mettre en place un projet pour aménager ces zones dans les districts de la ville.

La ville a développé une application permettant de voir les rues et tronçons de rues sélectionnées :

L’application Ma Rue pour Jouer

Un tronçon de rue sélectionné visible sur l’application

La ville est en train d’élaborer un guide d’implantation et un code de conduite destinés aux participants pour préciser les détails de la démarche. Ce code permettra d’encadrer le jeu libre et notamment les heures et la surveillance.

  • Les critères de sélection des rues et tronçons de rue

La municipalité affirme que tous les jeux libres seront autorisés : hockey, football, volley-ball, marelle, dessin à la craie et corde à sauter à condition que les équipements puissent être retirés rapidement lorsqu’un véhicule circulera sur la rue.

Aussi, les rues et tronçons sélectionnés répondent à plusieurs critères définis : il s’agit de rues locales ayant une longueur minimale de 100 mètres, dégagées et visibles et où la circulation est règlementée à 40km/h. Le débit journalier moyen annuel doit être inférieur à 500 véhicules. Le tronçon de rue doit donc se trouver dans un secteur résidentiel à plus de 200 mètres d’un parc ou d’une école, éloigné d’un pôle générateur de déplacement (commerce, bureau, bâtiment administratif…) et aucune ligne de transport collectif ne doit passer (bus, tramway…). Aussi, la pente du tronçon doit être égale ou inférieure à 6%, aucune courbe et intersection ne doit être présente à au moins 30 mètres. Enfin, des travaux ne doivent pas être prévus ou en cours dans la rue durant les deux prochaines années.

La commune analyse d’autres statistiques afin de proposer les tronçons les plus adaptés : accident, historique de requêtes (vitesse, transit…), importance du stationnement et conformité de l’éclairage public sont donc des éléments observés pour chaque zone.

Une signalisation et un marquage au sol seront réalisés pour délimiter la zone choisie pour le jeu libre : enseigne de circulation à l’entrée et à la sortie de la zone autorisée, marquage au sol et balises au centre de la rue.

Signalisation pour annoncer le jeu libre autorisé dans la rue

Exemple de signalisation, marquage et balise à Saint-Bruno de Montarville

  • Et après ?

« Ce projet, qui permettra à toutes les générations de bouger davantage en plus de favoriser un sentiment d’appartenance à nos quartiers, nous tenait à cœur depuis longtemps ! Après une année chamboulée en raison de la pandémie, cette bonne nouvelle nous réjouit », a exprimé la mairesse Sylvie Parent.

Au printemps 2022, la ville prévoit de sonder la population quant à son adhésion au projet. Si le projet s’avère concluant, la ville évaluera la possibilité d’étendre le jeu libre à davantage de rues sur son territoire.

 

Sources :

https://www.lareleve.qc.ca/2020/10/21/ma-rue-pour-jouer-bientot-dans-30-rues-de-longueuil/

https://www.lecourrierdusud.ca/projet-pilote-de-jeu-libre-dans-les-rues-longueuil-lance-un-appel-de-propositions/

https://stbruno.ca/citoyens/vie-de-quartier/jeu-libre/

https://longueuil.quebec/fr/nouvelles/lancement-du-projet-pilote-ma-rue-pour-jouer-longueuil-appel-de-propositions

Longueuil ira de l’avant avec un projet pilote de jeu libre dans la rue