Le paradoxe du littoral


Paradoxe du littoral sur le Royaume-Uni

Il n’est toujours pas possible de mesurer avec une précision de 100% le littoral des pays et des continents.

Beaucoup de géographes ont tenté de mesurer nos côtes mais tous ont obtenu des résultats différents.

Par exemple, une étude du Congressional Research Institute, le littoral Américain est long de 19 929km.

Une autre étude de la même organisation nous donne 46 821km.

La CIA , elle, prétend que ces mêmes côtes sont à hauteur de 30 455km.

La National Oceanic and Atmospheric Administration a obtenu un résultat de 153 646km soit environ 8 fois plus que le premier chiffre.

Comment cela est-ce possible ?

Les cartographes répondront que cela dépend de l’unité de mesure choisie.

Nous savons que la longueur de la règle que nous choisissons pour mesurer une côte affectera le résultat final.

Plus on zoom et plus le résultat augmentera.

C’est ici que s’intègre alors la notion de paradoxe du littoral.

Le premier scientifique à avoir découvert ce paradoxe est un mathématicien / physicien / météorologue et psychologue Anglais du nom de Lewis Fry Richardson. Il a observé en 1951 que des pays limitrophes avaient des données différentes concernant leurs frontières.

L’exemple du Royaume-Uni se prête bien pour une démonstration plus concrète.

Les côtes morcelées du littoral Britannique donnent du fil à retordre aux cartographes. Il aurait été plus facile si le territoire était en ligne droit mais la nature en a décidé autrement.

Si l’on mesure sa circonférence avec des segments de 80km nous obtiendrons environ 2800km.

SI l’on mesure désormais cela avec des segments de 40km nous obtiendrons 3400km.

Les 600km de différence sont bien la preuve que si l’on zoom, le résultat augmentera et formera ainsi ce paradoxe cartographique

 

Paradoxe du littoral schématisé

 

Pour finir,  nous pouvons zoomer jusqu’au niveau moléculaire de chaque rocher, chaque  virage de la côte.

Nous obtiendrons alors un chiffre démesuré avec des milliards de km ce qui n’aurait pas réellement de sens.

Il faut donc trouver l’échelle la plus percutante pour mesurer nos côtes et ainsi y donner un résultat à notre échelle.

Source :

https://www.youtube.com/watch?v=kFjq8PX6F7I

https://blog.arcoptimizer.com/ce-que-revele-le-paradoxe-du-littoral-sur-la-specialisation-infinie-des-logiciels-en-martech-et-autres-domaines