L’exemple d’un système américain d’alerte aux tremblements de terre


ShakeAlert est un système de détection et d’alerte aux tremblements de terre américain. L’outil anticipe le phénomène grâce à des détecteurs de mouvements sismiques et envoie des messages d’alertes aux utilisateurs qui seront potentiellement impactés par le séisme.

Lancé initialement en Californie par United States Geological Survey (USGS) et ses partenaires, l’application est aujourd’hui disponible au grand public dans la région Nord-Ouest du Pacifique.

Comment l’application détecte-t-elle les tremblements de terre ?

Grâce à des capteurs de mouvements sismiques l’information est enregistrée et transférée en temps réel à un centre de traitement de données (Cf. figure ci-dessous). Ensuite, les algorithmes de l’outil ShakeAlert récupèrent cette information, mettent en place des estimations de la force du tremblement et envoient des alertes aux personnes potentiellement touchées. En parallèle, l’USGS publie rapidement les données brutes au grand public sur son site internet.

Fonctionnement de l’outil ShakeAlert. Source image : shakealert.org

L’information est aussi utilisée par d’autres acteurs. L’application peut être connectée automatiquement au système de sonorisation publique et de ce fait des actions peuvent être prises automatiquement selon l’échelle de l’alerte :

  • l’arrêt des ascenseurs à l’étage le plus proche;
  • Le ralentissement des transports publics (trains);
  • L’ouverture automatique des portes des casernes de pompiers.

Quel degré de fiabilité de l’alerte ?

L’alerte reçue est spécifique à l’emplacement de chaque utilisateur, ou au dernier endroit où il a été détecté. Les estimations faites par les algorithmes sont basées sur une grande partie de la surface terrestre de l’espace concerné. Elles ne sont donc pas spécifiques au type de sol sur lequel se retrouve chaque utilisateur. Les secousses ne sont pas ressenties de la même intensité sur un terrain rocheux que sur un sol sédimentaire.

Aujourd’hui aux Etats Unis, les tremblements de terre représentent un enjeu national important. Selon l’Agence Fédérale de gestion des urgences (FEMA) : “plus de 143 millions d’Américains vivent dans des zones à risque sismique important dans 39 États ». C’est pour cela que l’USGS tente d’élargir la couverture de l’outil ShakeAlert afin de minimiser les pertes humaines et matérielles dues aux tremblements de terre.

 

Source :