Bientôt une cartographie révolutionnaire du souterrain ! 


Une technologie provenant de l’Université de Birmingham

La technologie quantique a été mobilisée récemment afin de localiser un objet enterré. Un acte tant attendu depuis longtemps notamment dans le domaine de l’industrie, la connaissance et la sécurité nationale.

Ce sont les chercheurs de l’Université de Birmingham du National Quantum Technology Hub in Sensors and Timing du Royaume-Unis qui ont transmis les résultats issus de leurs recherches.

Une découverte accompagnée d’un incroyable succès ouvrant la voie à une cartographie du sous-sol considérablement améliorée et précise.

Exemple de carte souterraine qui pourra être améliorée et d’autant plus précise

Par qui ?

En effet, c’est un gradiomètre à gravité quantique qui a été conçu pour un contrat avec le ministère de la Défense dans le cadre du projet Gravity Pionner financé par l’UKRI. Sa mise en application a été faite dans des conditions réelles à un mètre du sol de profondeur afin de localiser un tunnel enterré.

Comment ?

Ce capteur fonctionne en détectant les variations de microgravité avec les principes de la physique quantique, basée sur la manipulation de la nature au niveau sous-moléculaire.

Plus précisément, ce capteur repose sur l’utilisation d’un interféromètre atomique. Ce dernier envoie une onde dédoublée puis rassemblée. L’objectif est donc d’observer les résultats entre les deux trajets et de détecter les différentes interactions entre les atomes rencontrés.

Quels sont les apports de cette nouvelle technologie ?

Ce nouveau capteur permet d’être beaucoup plus précis car il réduit les vibrations liées aux conditions environnementales. Des vibrations auxquelles les capteurs de gravité actuels sont très sensibles. En effet, ces vibrations sont de véritables obstacles au cours des applications topographiques avec un gradiomètre.

Ce nouveau capteur permettra donc des levés gravimétriques moins chers, plus fiables et livrés 10 fois plus rapidement.

Domaine d’application

Ce capteur peut être utilisé dans tout secteur de l’industrie au niveau du souterrain.

Dans le domaine des constructions ferroviaires et routières, ce capteur sera très utile pour détecter les obstacles en amont du projet de construction. Les obstacles sont souvent révélés trop tard avec les capteurs actuels au cours d’un projet de chantier .

Également, les ressources terrestres profondes pourront être découvertes plus facilement.

Il sera également très utile dans le domaine de l’archéologie. Les entités enterrées seront localisées bien plus précisément et les fouilles pourront alors être limitées sans les endommagées.

Également, l’instabilité du sol sera analysée en amont des nouveaux aménagements.

De plus, les phénomènes naturels tels que les éruptions volcaniques seront prédits plus tôt qu’habituellement.

 

Source :

science&vie

www.actualite.housseniawriting.com