Communication floue à travers la cartographie : le cas des populations vaccinées du covid en France en août 2021


A l’heure de l’informatisation et des données en libre accès, la cartographie est bien plus développée qu’elle ne l’était dans le passé. Elle figure souvent comme un outil très intéressant en termes de communication pour informé un public visé. Ainsi, il est possible d’en voir de plus en plus, notamment au travers des infographies. Or, cette façon de représenter la réalité est perfectible, et peut donc être par conséquent, incomplet, refléter les opinions de l’auteur de la carte ou encore provoquée une certaine désinformation, comme nous le verrons ici, à propos du pourcentage de personnes vaccinées de la covid-19.

Des données intéressantes mais une cartographie trompeuse

Cette carte ci-dessous, tirée directement du site du gouvernement français en août 2021, représente la part de population ayant reçu les 2 doses du vaccin contre la covid, et ce par département. Bien que les données peuvent très intéressantes à exploiter, d’autant plus à cette échelle, cette carte souffre d’un très grand problème nuisant directement à sa lisibilité : il n’existe pas de discrétisation. Cela met d’ailleurs pleinement en évidence le rôle joué par la discrétisation dans une carte en général. Ici, il est très difficile de percevoir une différence de vaccination entre les départements de la métropole. En effet, si l’œil humain discerne très bien 5 nuances d’une couleur, les classes de discrétisation n’étant pas présentes ici, mais une couleur attribuée par valeur, il est impossible rien qu’en regardant la carte de savoir quel pourcentage de la population est vaccinée dans le Finistère. Il est encore moins possible de le comparer aux autres départements.

Carte n°1 : Part des populations majeurs vaccinés en août 2021 en France.

Désinformation ou communication voulue ?

La communication semble donc ratée par le gouvernement, d’autant que les écarts entre département de la métropole existe réellement. D’après les chiffres de Santé publique France en août 2021, plus de 70 % des Bretons et des Normands ont reçu au moins une dose de vaccin, tandis que ce taux dépasse péniblement les 50 % dans le sud de la France. Plus généralement, le sud-est avait tendance à être moins vaccinée que des régions du nord de la France.

On en vient à ce demander si le but de la carte n’est alors pas d’informer à proprement parler la population, à qui est elle destinée, mais de faire croire à une certaine homogénéité en France, afin peut être, de rassurée la population. Tout en pointant du doigt les départements d’Outre Mer, où la différence de vaccination est pour le coup, fortement visible.

Pour conclure

Difficile de savoir qu’elle était donc le réel but des auteur derrière cette carte. Est-ce simplement un manque de compétence, ou d’une communication un peu plus hasardeuse ? En tout cas, une chose est certaine, il est impossible en tant que géographe, de trouver quoi que ce soit d’intéressant ici, bien au contraire. Cela semble davantage enfoncé le gouvernement vers la désinformation, ce dont il n’avait pas clairement besoin à ce moment-là.

Sources