Carte en astrologie


L’astrologie est avant tout une sorte de croyance, non approuvé scientifiquement, mais est utilisé dans ce domaine des cartographies dites du ciel. Il peut être intéressant de jeter un coup d’œil sur ce que cela signifie, malgré que ce domaine soit bien souvent peu considéré de façon sérieuse.

Concept initial des cartes du ciel

Une carte du ciel est l’outil indispensable pour faire un thème astral. C’est un schéma qui met en relation les astres, les planètes avec les maisons et les signes du zodiaque tels qu’ils étaient disposés au moment de la naissance. Elle se présente sous forme circulaire, comme affichée sur l’image ci-dessous.

Carte n°1 : Visualisation de ma carte astrologique.

L’astrologie et le thème astrologique se basent sur trois éléments principaux :

– Celui des sept errants d’origine (visibles à l’œil nu) : Soleil et Lune, Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton. L’astrologie étant géocentrique, la Terre est au centre de la carte.

– Celui des douze signes (constellation zodiacales) (ou treize pour certains).

– Celui des douze maisons.

Tous ces éléments ont leur symbolique propre. Le but de l’astrologie est de valider l’hypothèse que ces éléments sont en relation les uns avec les autres, et que leurs dispositions sont en rapport avec les faits terrestres.

Les cartes du ciel dans le détail

Une carte du ciel est composée de plusieurs éléments : un cercle avec tous les signes du zodiaque, un second avec les maisons, les quatre points cardinaux, les astres et les planètes. Tout d’abord, elle est en forme de roue, découpée en douze parties parfaitement égales, représentant les douze signes du zodiaque.

Ensuite, les quatre points cardinaux sont indiqués (nord, sud, est et ouest, à l’horizontale et à la verticale). Ce qui est situé au-dessus de l’horizon correspond à tout ce qui était présent dans le ciel au moment de la naissance. Inversement, tout ce qui apparaît en-dessous de l’horizon est la partie invisible dans le ciel au moment dit. La ligne d’horizon situé à l’est, indique le signe correspondant à l’ascendant.

Ajouté à cette première roue, le cercle indiquant les maisons (qu’on appelle « la roue des maisons ») est disposé au-dessus des signes, numérotées de 1 à 12. Parfois, une maison peut contenir un, deux, voire trois signes du zodiaque consécutifs. Par exemple, la maison 8 de ma carte du ciel, englobe les signes Vierge et Lion. Parallèlement, un signe peut être composé de plusieurs maisons.

Ensuite, les planètes et les astres sont disposés tout autour des deux cercles. On y trouve ainsi le Soleil, qui se place dans le signe astrologique, la Lune, Mercure, Venus, Mars, Cérès, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton, ainsi que le Nœud Nord de la Lune, le Nœud Sud de la Lune, la Lune Noire et le Soleil Noir. Ainsi donc, chaque astre se trouve à la fois dans une maison et dans un signe du zodiaque.

Enfin, une carte du ciel est complète en ajoutant des lignes colorées, reliant certains signes entre eux, qu’on appelle « des aspects ». Chaque trait représente une distance et un angle clé entre deux éléments astrologiques (luminaires, planètes, ascendant, zénith…). C’est à partir de toutes ces informations qu’un astrologue peut définir un thème astral précis.

Chaque planète et chaque astre incarnant un âge, une figure, des styles de professions, des qualités et des défauts.

Pour conclure

Même si l’astrologie en tant que telle peut nous montrer dubitatif, cela permet de montrer que le concept même de cartographie peut prendre des formes très varié.

Sources