L’Atlas de la culture 2017


Dans quelle région française l’Etat investit-elle le plus pour la culture ?

Couverture de l’Atlas de la Culture 2017 – Ministère de la culture et de la communication

Courant mai 2017, le Ministère de la Culture et de la Communication a édité un ouvrage « L’Atlas de la Culture ». Cet atlas croise de nombreuses données concernant la culture (infrastructures, emplois…) et met en évidence les disparités entre territoire français grâce à des cartes et des graphiques. Ces données sont comparées à l’échelle nationale, régionale voire même dans certain cas à l’échelle d’un bassin de vie français.

Dans un objectif d’égalité des territoires

L’ouvrage a pour but mais d’évaluer un niveau de disponibilité de la culture en fonction des territoires. Il ne s’agit donc pas de présenter une liste exhaustive d’infrastructures par territoire.  Il vise ainsi à permettre la comparaison de différentes zones entre elles afin d’axer les futures dépenses de l’Etat liées à la culture. En effet, l’ouvrage a été réalisé en continuité avec la problématique de l’égalité des territoires et à la réforme territoriale de 2016. Cet atlas met également en parallèle niveau d’infrastructure culturelle, les emplois et l’économie issus de la culture afin de souligner les particularités de chacun des territoires.

Un premier chapitre présente des chiffres-clés à l’échelle française. Chaque région est ensuite présentée dans un chapitre qui comporte cinq sections : un rapide cadre socio-économique de la région, les dépenses de l’Etat dans ce domaine, les équipements culturelles présents, les emplois et le nombre d’entreprise lié à la culture. Le cadrage socio-économique rapide en début de chapitre permet de mieux comprendre le territoire dans lequel s’insère la vie culturelle.

L’objectif est d’orienter des politiques publiques en soulignant les zones les mieux équipées et générant le plus d’emploi lié à la culture, et ceux qui en sont le plus dépourvus et de comparer ces résultats avec la moyenne française, ou de la région étudiée.  Par ailleurs, la question n’est pas d’investir la même somme et d’apporter les mêmes équipements dans chaque localité, mais de prendre en compte les spécificités de chacune, la population qui y vit, les atouts et les faiblesses. Par exemple, au niveau national, 9,3 milliards d’euros sont dépensés par l’Etat pour la culture, soit 143€ par habitants. Par ailleurs, plus de la moitié des employés du secteur culturel travaillent en Ile-de-France.

Un outil accessible par tous sur le long terme

Cet Atlas est le premier de ce genre. Il est appelé à être mis à jour régulièrement afin de prendre en compte les différentes évolutions des territoires français dans ce domaine. Les différents graphiques et cartes permettent une lisibilité rapide de l’information et une accessibilité au grand public des enseignements essentiels.

L’ensemble des données sont disponibles en version tableur permettant leur exploitation et leur analyse. Il est ainsi possible de les coupler avec d’autres données afin de créer des bases de données répondant à des objectifs plus précis dans le cadre d’aménagement du territoire. Par ailleurs, les indicateurs utilisés proviennent de « sources statistiques fiables et pérennes »¹ . Ils ont été choisi du fait de leur accessibilité sur l’ensemble des régions étudiées afin de permettre une comparaison non biaisée sur les différents thèmes abordés. Cependant, seuls quelques bassins de vie ont été analysés, par manque d’informations disponibles.

Pour en savoir plus …

L’Atlas de la culture est téléchargeable gratuitement, par région ou dans son intégralité. Il est disponible en version pdf via le site du Ministère de la Culture et de la Communication. L’ouvrage a été élaboré conjointement par ce dernier et par le Département des études, de la prospective et des statistiques².

Notes

¹ Communiqué de presse du Ministère de la Culture et de la Communication annonçant la parution de l’ouvrage du 26 juin 2017

²Département des études, de la prospective et des statistiques ou DEPS est un service rattaché au Ministère de la Culture et de la Communication. Ses missions sont de collecter et de gérer des données, d’élaborer des statistiques, de réaliser des études en sciences sociales et de mener des analyses prospectives.

Sources

Ministère de la Culture et de la Communication, Département des études, de la prospective et des Statistiques Atlas de la Culture 2017  Paris 2017

Page web du DEPS disponible sur : http://www.culturecommunication.gouv.fr/Thematiques/Etudes-et-statistiques/Le-DEPS

Eloi Laurent, Vers l’égalité des territoires, Dynamiques, mesures, politiques, février 2013, disponible en pdf : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/134000131.pdf

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *