Quand Facebook se met à cartographier des pays d’Afrique : une volonté d’amélioration du développement du pays ou la recherche d’un nouvel eldorado ?


Facebook développe une cartographie des pays du monde où il n’y a pas d’accès à internet. L’expérience débute en Afrique et plus précisément dans les Etats du Ghana, du Malawi et de l’Afrique du sud.

Selon le site internet jeuneafrique.com, Facebook cherche à répondre à deux questions : Comment vit-on aujourd’hui sans Internet ? À quels défis sont confrontées les communautés qui ne sont toujours pas connectées ? Et pour répondre à cette question, Facebook utilise la cartographie.

En 2014 Marc Zuckerberg projetait de donner accès de manière gratuite à internet aux pays africains les moins équipés. On peut donc se demander si l’idée de cartographie de Facebook est sans arrières pensées ? Veulent-ils réellement répondre aux deux questions précédentes ? La cartographie n’est-elle pas un outil stratégique afin de développer Facebook dans de nouveaux territoires ?

Un objectif flou

6_1

Sur cette carte de Lilongwe, au Malawi on peut identifier les bâtiments de la ville.  Nous supposons que plus la zone est sombre plus il y a de bâtiments, car aucune légende ni explication n’est disponible. Grâce aux données de l’Université de Columbia et aux données démographiques recueillies par la Banque mondiale, Facebook a pu conclure que les trois états susmentionnés ont au moins 50 % de la population qui vit en zone urbaine, et que 99% des gens vivaient à 63 km en moyenne d’une ville. Le groupe Facebook annonce  « En conséquence, si nous sommes en mesure de développer des technologies de communication capables de relier 63 km avec des débits de données Internet suffisamment élevés, nous devrions pouvoir connecter 99% de la population ».

Nous voyons bien que Facebook n’a pas réellement l’intention de répondre à ces questions à travers ses cartes : Comment vit-on aujourd’hui sans Internet ? À quels défis sont confrontées les communautés qui ne sont toujours pas connectées ? La question qui se pose réellement est : Où il y a-t-il un besoin d’internet en Afrique et comment peut-on le développer ?

L’accès à internet n’est au final qu’un accès gratuit et uniquement à Facebook

On apprend dans le journal le Monde que Facebook est déjà implanté dans 22 pays africains grâce à l’initiative internet.org où l’objectif affiché est « d’offrir un accès à Internet et les avantages de la connectivité aux deux tiers des habitants qui ne disposent pas de ces ressources. ». Grâce à des collaborations avec des opérateurs sur le territoire, Facebook compte bien développer la connexion internet en Afrique afin d’avoir accès à leur site. Car au fil des lectures on apprend vite que le projet vise seulement à donner accès au site Facebook. L’idée est que Facebook centralise les informations et que c’est par conséquent une source suffisante de communication.

Une initiative controversée

Cette initiative est plus que critiquée, Timothy Karr acteur de la campagne « Save the internet » dénonce le fait que Marc Zuckerberg veuille dominer le marché de l’internet. Il rajoute qu’internet ne se limite pas à Facebook et donc qu’avoir Facebook ne donne pas de pouvoirs de contrôle ou de quelque pouvoir politique que ce soit. En d’autres termes, que Facebook ne vas pas permettre à des populations de faire entendre leurs voix sur la scène internationale. Ce qui peut être également un avis controversé quand on voit à quelle vitesse les informations vont vite sur Facebook.

La cartographie affichée par Facebook apparaît non sans intérêt ce qui est plutôt dommage pour un réseau social qui est déjà à l’apogée de la réussite. L’objectif n’est pas de généraliser l’accès à internet mais de généraliser l’accès à Facebook.

Sources: 

Site internet.org de Facebook : https://info.internet.org/fr/mission/

Article du journal Le Monde (08/2016): http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/08/08/facebook-veut-rendre-gratuit-l-acces-a-internet-dans-toute-l-afrique_4979737_3212.html

Article du site Afriqueitnews.com (11/2014): http://www.afriqueitnews.com/2014/11/17/continent-africain-prepare-toi-linternet-gratuit-facebook/

Article du site jeuneafrique.com (11/2016): http://www.jeuneafrique.com/376836/societe/facebook-cartographie-regions-dafrique-ne-connectees-a-internet/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *