Halloween, bonbons et maisons hantées…


Amateurs d’Halloween, de cartes et de bonbons, cet article est pour vous ! Un concepteur de logiciels à Vancouver, Jens Von Bergmann, a conçu une carte pour Halloween afin d’estimer la quantité de bonbons à prévoir pour les enfants déguisés des quartiers de Vancouver.

Alors qu’il travaillait avec un collègue sur des données de recensement, il s’est amusé à réfléchir à une carte qui localiserait les zones où vivent les enfants et qui permet d’estimer le nombre d’entre eux qui sonnent aux maisons de chaque quartier, pour Halloween.

La carte se base sur les informations de recensement de 2011, mais le concepteur estime que d’une année sur l’autre les données ne changent pas beaucoup. Cette carte représente par zone géographique le nombre d’enfants de 5 à 14 ans, ainsi que leur densité par des couleurs allant du clair (peu d’enfants/habitation) au foncé (beaucoup d’enfants/habitation). Ainsi, chaque quartier est classé par couleur ce qui permet aux adultes de prévoir leur quantité de bonbons à acheter.

Carte localisant et estimant le nombre d'enfants sonnant aux portes des maisons pour demander des bonbons à Halloween. (Source : https://censusmapper.ca/maps/528#12/49.2531/-123.1300)

Carte de Vancouver localisant et estimant le nombre d’enfants sonnant aux portes des maisons pour demander des bonbons à Halloween. (Source : https://censusmapper.ca/maps/528#12/49.2531/-123.1300)

Mais le premier but du concepteur n’était pas de créer une carte de prévision du nombre de bonbons à acheter pour les « petits monstres », mais plutôt de souligner la problématique du logement abordable dans la région de Colombie-Britannique.

En effet, le coût de l’immobilier dans le Grand Vancouver ne cesse de grimper : le prix moyen d’une maison individuelle a augmenté de 17,6 % en un an pour atteindre les 1,16 million de dollars. Certains quartiers connaissent même une hausse des prix encore plus importante. Ainsi, Vancouver se présente comme l’une des villes les moins abordables au monde et le maire de la ville cherche même à créer des quartiers zonés « familiaux » car beaucoup d’écoles se vident de leurs enfants au point de se fermer.

En bleu foncé sont représentées les écoles en sous-effectifs d’enfants en Colombie-Britannique (Source :  http://ici.radio-canada.ca/regions/colombie-britannique/2015/06/11/010-vancouver-enfant-logement-abordable-speculateur-immobilier.shtml )

Avec un prix des maisons trop élevé et des frais de garderies qui peuvent monter jusqu’à 1300 $ par mois/enfant, Metro Vancouver pourrait perdre 2 habitants sur 5, d’après un sondage sur le logement et le transport. Cela représenterait donc 150 000 personnes qui iraient s’installer ailleurs faute de pouvoir trouver un logement abordable.

Notre concepteur Vancouvérois a donc créée une seconde carte des maisons dites humoristiquement  » hantées » qui en réalité, localise les maisons inoccupées dans la ville de Vancouver.

 

Légende : Carte des maisons hantées de Vancouver (Source : https://censusmapper.ca/maps/138?#12/49.2544/-123.0282)

Carte des maisons hantées (inoccupées) de Vancouver. Les zones les plus sombres représentent les fort pourcentage de logements inocuppés (Source : https://censusmapper.ca/maps/138?#12/49.2544/-123.0282)

La carte souligne le pourcentage d’habitations non occupées par des « résidents habituels » et représente donc les « maisons hantées ». En effet, selon le concepteur, si les résidents normaux n’y habitent pas c’est qu’elles sont hantées par les fantômes de l’impossibilité financière…

A Vancouver environ 8 % du parc de logements sont hantés, mais cette ville n’est pas en reste par rapport à Calgary, Toronto ou Montréal qui possèdent 5 % de leur parc de logements hantés.

Les données sont de 2011 mais notre concepteur précise qu’il n’y a pas eu de diminution drastique de maisons hantées depuis 5 ans.

Toujours avec humour, celui-ci précise que toutefois en mai 2011, le village olympique de Vancouver a été sévèrement hanté avec 695 des 1088 maisons devenues hantées par des « fantômes » ou « d’autres résidents inhabituels ». Mais celui-ci estime qu’il a de sérieuses raisons de croire que la plupart des fantômes ont été chassés et remplacés par des résidents habituels y compris de nombreux enfants !

Alors si vous voulez partir à la chasse aux fantômes de Vancouver, cette carte des maisons hantées    devrait vous aider !


Sources :

Lien de la carte des bonbons : https://censusmapper.ca/maps/528#12/49.2531/-123.1300

Lien de la carte des maisons : https://censusmapper.ca/maps/138?#12/49.2545/-123.0280

http://ici.radio-canada.ca/regions/colombie-britannique/2015/10/30/003-halloween-carte-trick-or-treat-bonbons-enfants-combien-acheter.shtml

http://ici.radio-canada.ca/regions/colombie-britannique/2015/06/11/010-vancouver-enfant-logement-abordable-speculateur-immobilier.shtml

http://ici.radio-canada.ca/regions/colombie-britannique/2015/09/02/006-marche-immobilier-grand-vancouver-prix-maisons.shtml

http://ici.radio-canada.ca/regions/colombie-britannique/2015/06/18/006-prix-maison-sondage-exode-jeunes-vancouve-metro-citoyens-eleve.shtml

http://ici.radio-canada.ca/regions/colombie-britannique/2015/06/11/010-vancouver-enfant-logement-abordable-speculateur-immobilier.shtml

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *