Une carte des attaques terroristes dans le monde


­• En 1984, le Congrès des États-Unis a fondé l’Institut des États-Unis pour la paix (United States Institute of Peace, USIP). Ce dernier a ensuite créé en 2014 PeaceTech Lab. Ces deux institutions ont une même mission : prévenir, atténuer et réduire les conflits violents à travers le monde.

PeaceTech Lab réunit des ingénieurs, des technologues et des scientifiques de l’industrie et du milieu universitaire, ainsi que des experts en consolidation de la paix de l’USIP, d’autres organismes gouvernementaux, des ONG et des zones de conflit. Ces experts collaborent pour concevoir, développer et déployer des outils technologiques et médiatiques nouveaux pour la gestion des conflits et la consolidation de la paix.

Récemment, PeaceTech Lab s’est associé à l’équipe d’Esri Story Maps pour présenter une chronologie des attaques terroristes à travers le monde et ce depuis le début de l’année 2017.

Pour ce faire, la carte utilise le principe de la production participative puisque les données proviennent de Wikipédia. Il y a bien sûr des modérateurs, incluant des experts dans le domaine des conflits mondiaux et du terrorisme, chargés de trier les données. Ainsi, les pages alimentant cette carte ont été modérées plusieurs fois depuis le début de l’année, ce qui permet de l’améliorer constamment.

Les données provenant de production participative, Esri et PeaceTech Lab se déresponsabilise du fait qu’il puisse y avoir des erreurs ou des données répréhensibles. De même, la définition du terrorisme est intrinsèquement subjective et, dans le cas de cette carte, est déterminée par la communauté contributive.

VeCa

• Cette story map indique le nombre d’attaques qu’il y a eu depuis le début de l’année ainsi que le nombre de décès liés à ces attaques.

Les attaques sont représentées par des cercles proportionnels aux nombres de victimes. Elles sont classifiées selon les organisations ayant revendiquées ces crimes.

Il est possible de cliquer sur un cercle et ainsi d’avoir les informations associées à cette attaque : la localisation, les auteurs de l’attaque, le nombre de décès mais aussi la date à laquelle a eu lieu l’attaque et un résumé expliquant ce qu’il s’est passé.

• Cette carte permet de montrer que les attentats les plus graves se sont produits dans des pays peu médiatisés par les pays occidentaux (Somalie, Yémen, Nigeria, Bangladesh, etc.) ou dans des zones déchirées par la guerre (Irak, Syrien Afghanistan, etc.).

Et il est vrai qu’on ne se rend pas compte du nombre choquant d’attaques terroristes qui se produisent chaque année. Au moment où j’écris ces lignes, entre le 1er Janvier et le 17 mai 2017 donc, il y a eu 464 attaques terroristes à travers le monde causant le décès de 3 033 personnes.

Cette story map ne peut pas faire cesser les choses en tant que telle mais elle peut au moins permettre de prendre conscience de la situation.


Sources :

https://storymaps.esri.com/stories/terrorist-attacks/

http://www.peacetechlab.org/

https://storymaps.arcgis.com/en/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *