CityLity: l’application smart city tout en un pour faciliter la vie


CityLity se démarque des autres applications de services urbains par sa volonté de regrouper l’ensemble des services proposés par la ville intelligente en une seule application mobile. L’ application offre une ergonomie intuitive et un visuel épuré dans le respect des règles du design 2.0. Fonctionnant sous forme d’icônes équivoques et s’appuyant sur une base cartographique Google Maps, elle fonctionne sous la forme d’une plateforme d’échanges d’informations localisables sur un plan collaboratif. L’ensemble des fonctionnalités sont regroupées derrières 4 fonctions principales: Eco-citoyen, Signaler, Ma ville et Entraide.

source:http://www.citylity.com

source: http://www.citylity.com

Pour présenter rapidement ces fonctionnalités, on peut citer quelques exemples. La rubrique Eco-citoyenneté permet de trouver une aire de covoiturage, un point de collecte de vêtement, une benne à verre… La rubrique Signaler permet de faire remonter des informations concernant l’ascenseur en panne dans votre immeuble ou un lampadaire HS dans votre rue…La rubrique Entraide permet d’aider un voisin ayant des problèmes de travaux ou de se proposer pour du babysitting…Les possibilités offertes par l’application sont variées.

Deux échelles sont exploitées: l’échelle de la copropriété et celle de la commune. Ce n’est pas un hasard. A l’origine CityLity a été développé dans l’optique de centraliser toutes les données des syndicats de copropriété. Le but était de fluidifier l’intervention des syndicats de copropriété en évitant l’envoie systématique de mail par exemple.  Les fonds de la société CityLity appartiennent à Thierry Immobilier et Asphalia, société spécialisée dans les nouvelles technologies appliquées à l’immobilier. CityLity a pour ambition de dépasser l’hyperlocalité des copropriétés et proposer ses services aux municipalités. L’ application servira d’intermédiaire pour faire remonter en temps réel les observations des usagers de l’espace public aux collectivités en échange d’un abonnement annuel en fonction du nombre d’habitants. Au Etats-Unies il existe une application similaire nommée See.Click.Fix qui se présente sous forme de requête soumis aux autorités locales. CityLity présente à Lyon et Limoges, souhaite à terme s’étendre à l’ensemble du territoire français. Son argument majeur pour prospérer est  l’utilisation d’une interface unique d’une ville à une autre sans changer d’application mobile.

L’ application CityLity appartient aux technologies fondatrices de la ville intelligente. Ce concept renvoie à plusieurs objectifs, dont celui de redonner à l’usager une influence sur le management de la ville, en s’appuyant sur les nouvelles technologies. CityLity  permet un accès facilité aux données urbaines à travers l’offre de service et l’état des infrastructures. A son échelle, elle remet également le citoyen au cœur du dispositif de fabrication de données urbaines. Grâce à ce type d’application mobile, l’usager peut contribuer à un retour sur expérience rapide sur l’état de fonctionnement des aménités urbaines. Les citadins ont la possibilité de communiquer en temps réel aux services municipaux, une avarie technique ou un dysfonctionnement touchant l’espace public. Les échanges croissants entre citoyens et politiques grâce à l’établissement d’un espace numérique commun, renforcent l’idée d’une implication plus élevée du citoyen dans le système de gouvernance.

La montée en puissance de la ville intelligente n’augure pas que des avancés sur le plan sociétal. Il existe un risque d’exclusion des usagers n’ayant pas accès ou austère à ces technologies. La dérive qui découle de l’insertion croissante des nouvelles technologies dans la production des villes, est le renforcement de la prise en compte unique de l’avis des citoyens les mieux informés.

La ville intelligente rime aussi avec déterminisme technologique. Les grands groupes comme IBM, Cisco, Schneider electric… sont  des fabricants de villes intelligentes. Ils opèrent généralement par l’installation de capteurs dans l’espace public afin d’optimiser la vie urbaine. L’amélioration du confort ainsi n’est pas niable. Cependant ces dispositifs technologiques, pris de manière isolée, ne suffisent pas à résoudre les problématiques profondes de la ville dans laquelle interagissent une dimension culturelle, sociale et économique.

source:http://smartcitiescouncil.com/resources/smart-cities-and-internet-everything-foundation-delivering-next-generation-citizen-services

source:http://smartcitiescouncil.com/resources/smart-cities-and-internet-everything-foundation-delivering-next-generation-citizen-services

L’économie collaborative qui se développe à travers la ville intelligente est déjà plus propice à un développement équilibré. CityLity est plus proche de ce modèle économique où l’entreprise rend l’utilisateur actif en matière d’urbanisme.  La ville intelligente a tendance à rendre les habitants passifs voir à enlever de l’humanité dans l’urbanité. L’ espace devient alors trop rationnel et dédié uniquement à la consommation. L’ économie  collaborative revalorise en principe  la vie de quartier ou s’opère une autre forme d’échange. CityLity est intéressante de ce point de vue car en tant que plateforme numérique, elle autorise les échanges, le troque et la location. Les applications LaRescousse ou MonPti’Voisinage qui mettent en avant l’entraide de voisinage, sont aussi contributrice d’une autre forme d’échanges. Par le biais de l’économie participative le citadin devient acteur de la ville en se tournant vers de nouvelles offres. Cette application mobile donne de la visibilité aux commerces de proximité par son mode d’exploration locale. Par exemple ce genre d’initiatives pourraient contribuer toute proportion gardée à la revitalisation des commerces en centre-ville délaissés pour la périphérie.

CityLity est une application mobile intéressante pour faciliter le quotidien des habitants. Partant de fonctionnalités simples, offrant des possibilités d’actions bien délimités sur l’environnement urbain, elle permet finalement de jouer un rôle plus conséquent sur la vie en ville. L’implication du citoyen reste primordial pour que cette technologie joue un rôle bénéfique sur le milieu urbain. Il faut toujours garder à l’esprit qu’il s’agit d’un outil, ce qui n’enlève rien à sa valeur.

Sources:

http://www.lemonde.fr/smart-cities/article/2016/08/02/smart-cities-l-autre-palmares-8-et-fin_4977632_4811534.html

http://www.geomag.fr/breves/citylity-application-citoyenne-participative

http://www.20minutes.fr/magazine/economie-collaborative/collaboratif-pratique/citylity-veut-miser-sur-le-tout-en-un-pour-connecter-la-ville-90799/

http://www.frenchweb.fr/les-lyonnais-de-citylity-seduisent-les-acteurs-de-limmobilier-pour-son-nouveau-tour-de-table/222461

https://www.urbanews.fr/2015/11/23/50024-leconomie-collaborative-va-t-transformer-ville/

https://www.urbanews.fr/2016/01/19/50439-villes-creatives-deconstruire-illusions-technologistes-totemiques/

http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/ED73.pdf

http://www.citylity.com/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *