The Elephant Atlas témoigne de la disparition de l’éléphant d’Afrique


L’atlas de l’éléphant africain est un site de datavisualisation reposant sur les données recueillies par le Great Elephant Census. Ce recensement des éléphants d’Afrique, de grande envergure, a mobilisé les équipes de parcs nationaux de 18 pays, 90 scientifiques et une équipe de 286 personnes.

site

L’étude a consisté en un comptage des éléphants par avion, sur des zones d’échantillons (des transects parallèles et espacés de manière égale) représentatifs. Les chiffres recueillis ont ensuite été extrapolés à l’ensemble des zones enquêtées. La méthode et les résultats ont fait l’objet d’un article.

Le site de l’atlas, qui rend compte des résultats de cette étude, est visuellement très travaillé. Il mobilise en fond la carte « résultat » de densité des éléphants, et déploie avec bandeaux et menus déroulants des textes, des vidéos, des graphiques sur l’enquête et ses résultats.

L’enjeu de tout cela est de mesurer et de rendre compte de la disparition des éléphants, victimes du braconnage mais également du réchauffement climatique et de l’instabilité des pays dans lequel se trouve leur habitat. En effet, le constat alarmant de cette étude est que la population des éléphants d’Afrique a chuté de 30% en 7 ans.

 

Liens externes :

The elephant atlas

Michael J. Chase et al., 2016, Continent-wide survey reveals massive decline in African savannah elephants

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *