EscapeGIS : devenez le nouveau détective d’ESRI et plongez dans l’univers des SIG


Le 6 avril dernier, ESRI France dévoilait sur ses comptes Linkedin et Twitter une nouveauté qui risque d’en satisfaire plus d’un. Passionnés d’enquêtes et/ou de systèmes d’information géographique (SIG), cette nouvelle production est pour vous.

EscapeGIS  est un jeu mêlant réflexion et manipulation des SIG, comme un jeu de société ou un jeu vidéo… mais cette fois-ci, celui ci fabriqué à partir de cartographies et d’outils SIG développés par ESRI.

Capture d’écran des publications d’ESRI France sur ses comptes Linkedin et Twitter

ESRI une société qui développe les champs d’application des SIG

Logo officiel de la société ESRI

Pour rappel, ESRI (Environmental systems reseach institute) est l’inventeur du concept logiciel SIG et notamment du système ArcGis. Considéré leader mondial du marché des logiciels SIG, il est la référence en matière de géomatique et de SIG.

A l’origine, Jack Dangermond fonde ESRI en 1969 aux Etat-Unis en tant que compagnie de consultants en aménagement du territoire. La société possède de nombreux distributeurs dans le monde, dont ESRI France. Cette société a l’ambition de faire parler les cartes, c’est à dire d’associer les cartes et les données. Les solutions mises en oeuvre sont destinées à des clients variés : collectivités territoriales, entreprises et industries, gérants de ressources naturelles ou opérateurs de réseaux et infrastructures, ONG… Les systèmes développés par ERSI permettent de voir, comprendre, analyser et décider grâce à des outils valorisant l’approche géographique.

Esri Map App Builders

ArcGis est notamment un système qui

“connecte les personnes avec des cartes, données et apps au travers de SIG. C’est une plateforme spatiale accessible à tous, partout et tout le temps.”  

Composé d’une suite de logiciels d’information géographique, les plateformes créées rendent possible la collaboration et le partage de l’information géographique.

EscapeGIS, les origines : les SIG…

Un SIG est un système d’information qui recueille, stocke, traite, analyse, gère et présente tous les types de données spatiales et géographiques. Ce terme renvoie à un ensemble de technologies, processus et méthodes permettant de nombreux services de géolocalisation et leur visualisation. Mises en relation, les données utilisées et traitées par les systèmes sont directement liées au territoire. Les cartes illustrent alors l’environnement dans lequel s’inscrit un phénomène. Les SIG sont très utiles à l’aménagement du territoire, à la gestion de réseaux et d’infrastructures dans des domaines très variés, des réseaux de transports aux télécommunications, la planification, la recherche scientifique, le développement durable…

Les équipes ESRI se mobilisent quotidiennement pour le bien-être de notre planète, proposant des solutions adaptées à chaque besoin. ESRI travaille d’ailleurs pour mener des actions en adéquation avec les défis de ses utilisateurs. Pour cela, la société investie plus de 25% de son chiffre d’affaire en Recherche et Développement.

…et les escapes games

Les espaces game, ou  » jeu d’évasion grandeur nature » sont des jeux consistant à s’échapper d’une pièce dans une durée limitée, souvent en équipe, grâce à la dissémination d’indices. Ces indices conduisent à trouver une ou des solutions à une énigme, clés pour sortir de la pièce. Parfois assimilés à une histoire, ces jeux peuvent aussi être une succession d’étapes logiques qu’il faut résoudre.

Inspirés de jeux électroniques, ces derniers ont été déployés en grandeur nature à partir des années 2000. Ils constituent de nos jours des activités originales très appréciées par le public, et notamment des entreprises. Ils permettent en effet de mettre les participants à l’épreuve de la cohésion, de la logique, et de l’écoute, des concepts parfois difficiles à concilier face à des comportements individuels très différents.

EscapeGIS ou le précurseur de nouveaux jeux de société ?

EscapeGIS découle ainsi des SIG et des escapes game. Cette nouveauté est le fruit d’un mélange entre SIG et escape game. En effet, le jeu s’appuie sur un ensemble de cartes produites à partir d’outils SIG disponibles chez ESRI. Muni d’un écran d’ordinateur, d’une souris et d’une connexion internet, vous pourrez alors vous plonger dans l’aventure que vous propose Dakota Jones. Son histoire vous invite à vous mettre dans la peau d’un détective et à partir à la recherche de trésors perdus aux quatre coins de la terre.

Capture d’écran du fond cartographique et du préambule du jeu EscapeGIS

Le jeu est structuré en trois étapes, à partir desquelles des fonds de carte ont été constitués ainsi que des story maps. L’objectif grâce aux indices est de trouver des combinaisons de chiffres ou de mots donnant des codes. Ces codes sont reliés à des éléments localisés dans les cartes et débloquent les étapes au fur et à mesure qu’ils sont trouvés, par le biais de fenêtres contextuelles directement cachées dans les fonds de cartes.

Les atouts

Capture d’une fenêtre contextuelle de « Sauver l’exposition »

Par rapport à un escape game, EscapeGIS est novateur puisqu’il propose un nouveau support de jeu jusqu’à présent inexploité, celui de la cartographie numérique.

Le jeu propose un travail de recherche à différentes échelles, d’exploitation des coordonnées géographiques et de connaissances du monde. Chacune des cartes est accompagnée d’une légende et de fenêtres contextuelles permettant de découvrir des indices. Seul ou à plusieurs, vous pourrez réfléchir à la logique des indices et aux relations entre les lieux en parcourant la carte et en cliquant sur des objets dynamiques. 

 

 

Ce jeu en ligne a tout pour lancer une nouvelle gamme de jeux de société, disponibles par objets connectés. ESRI possèdent plusieurs applications web qui permettent de diversifier les supports de jeu, à l’image des différentes étapes de cette première production.

La construction du jeu 

Capture d’écran – Story Map Cascade « Les voyages de Dakota » Etape 1

La première étape, “sauver l’exposition”, fut réalisée à partir d’une application web rendant disponible en ligne et libre accès une cartographie accompagnée d’une story map type “Cascade”. Proche d’une présentation PowerPoint chez Microsoft dans sa visualisation finale, l’application permet de joindre à une carte une narration en plein écran, sous forme de défilement.

 

 

Capture d’écran StorytellingSwipe – La recherche du diamant perdu (étape 2 EscapeGIS)

Visuellement différente mais fonctionnant de la même manière que l’application précédente, l’app StorytellingSwipe, utilisée pour la deuxième étape du jeu “la recherche du diamant perdu” permet de varier les plaisirs en proposant une moyen de différencier les couches d’une carte ou de plusieurs cartes à l’aide d’un outil de balayage type barre ou longue-vue. Cet outil se prête alors parfaitement à la logique d’indices cachés, révélant en fonction des couches affichées des informations différentes d’une couche à l’autre. 

 

Enfin, illustrée par la troisième étape “A la poursuite de la mafia”, la story map Journal montre une narration cartographique croisant les supports multimédias (textes, images, vidéos…), créant des effets de dynamisme et de surprise dans le jeu, tel un véritable générateur interactif.

Les quelques points à améliorer…

Comme tous les jeux, EscapeGIS possèdent ses consignes de jeu, et des moyens d’aider les joueurs. Ainsi, des codes d’aide sont enregistrés pour obtenir des informations supplémentaires, ce qui rend bien service en cas de blocage. Mais certaines anomalies liées aux enregistrements automatiques peuvent être suffisantes pour accéder aux solutions… Un moyen qui pourra satisfaire les cerveaux les plus embrouillés, ou au contraire, décevoir les plus futés…

En effet, dans certains cas, lorsque l’on rentre le premier chiffre du code et que celui-ci est le bon, une combinaison de chiffres s’affiche en dessous de la barre de saisie. Le code est reconnu automatiquement par l’ordinateur lors de la saisie du premier chiffre et propose ainsi la solution. Alors, ceux qui connaissent par cœur leurs claviers et qui ont les yeux rivés sur leur écran voient malencontreusement la bonne solution s’afficher, avant même d’avoir pu valider leur choix. De quoi terminer le jeu plus rapidement ; mais surtout de gâcher la fierté d’avoir trouvé la bonne suite logique de numéros.

La forme finale que prend le jeu mérite d’être également soulignée. Chaque support, qu’il soit cartographique ou sous forme de story map est conçu dans un onglet. Ainsi, le reproche que l’on pourrait faire à un jeu de réflexion, d’enquête et de visualisation d’une carte est qu’à moins d’avoir plusieurs écrans, il n’est pas possible d’avoir sous les yeux à la fois les indices textuels et ceux cartographiques. Les onglets se superposent les uns sur les autres en masquant celui qu’ils recouvrent. D’un point de vue fonctionnel, il n’est ainsi pas très pratique de devoir jongler entre les fenêtres. Pourtant, la nature du jeu requiert de s’immiscer dans les cartes et de trouver des indices en croisant plusieurs informations…

Capture d’écran – Etape 3 « A la poursuite de la mafia » EscapeGIS

Pour conclure…

Quoi qu’il en soit, ESRI France a proposé un nouveau produit issu des systèmes qu’il développe. La société prouve à nouveau que les SIG peuvent s’appliquer dans des domaines très variés, qu’ils soient professionnels ou ludiques. De plus, les cartes proposées sont toutes autant réussies les unes que les autres, à l’image des univers de chaque étape du jeu.

Vous pouvez découvrir tout de suite l’aventure et jouer en cliquant sur le lien suivant : https://supportsrv.esrifrance.fr/portal/apps/webappviewer/index.html?id=764c3fd990234d5497a39a8488e0522b

 


Sitographie : consultation des sites en ligne le 09/04/2018

https://www.esri.com/fr-fr/home

https://www.esrifrance.fr/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Environmental_Systems_Research_Institute

https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_d%27information_g%C3%A9ographique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeu_d%27%C3%A9vasion_grandeur_nature

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *