La mondialisation et ses influences


Des questions géographiques peuvent-elles s’imposer sur les langues ? Quelques puristes de la langue veulent protéger le français contre cette invasion des nouveaux mots issus de la mondialisation, pourtant elle a été déjà envahie avant, bien avant.

Chá, chay ou tee, tea, thé… Avez-vous déjà remarqué que la majorité des langues n’utilisent que deux mots pour faire référence à cette infusion d’herbes et d’eau chaude ?

Si dans un premier temps cette question peut paraître plus pertinente au sein d’un blog de lexicologie, sachez que la raison réside dans une question de géographie et d’histoire.

La Route de la Soie : la première mondialisation

Pour cela, il faut remonter au XVIIème siècle et se rappeler de l’histoire de la Route de la Soie en Chine. Cette route a servi pendant très longtemps pour approvisionner l’Europe et d’autres régions avec divers produits, dont le thé.

Au XVIIème siècle, les Hollandais dominaient le marché de cette boisson. Ils achetaient leur marchandise sur la côte chinoise, où le mot utilisé par les habitants était te. Pour cette raison, dans la plupart des langues d’Europe, les mots pour désigner le thé se ressemblent (voir les points bleus dans la carte ci-dessous).

Cependant, la Compagnie néerlandaise des Indes orientales n’était pas la seule à faire du commerce dans la région. Les Portugais sont arrivés avant et ont connu le thé. Ils avaient des relations avec une autre région de la Chine, où le mot utilisé était cha. C’est pour cette raison que le Portugal est un petit point rose au milieu de l’Europe Ocidentale dans la carte ci-dessous (en portugais, thé se dit … chá).

Les deux cartes ci-dessous expliquent mieux la distribution des mots et la relation avec le commerce provenant de la Route de la Soie : en général, le te provenait de la côte et le cha de la campagne.

Route de la Soie : en bleu le commerce maritime et en rouge, le commerce par le continent

La distribution des mots ayant pour origine te (bleu) et cha (rose)

 

 

Source :

Tea if by sea, cha if by land: Why the world only has two words for tea

https://en.wikipedia.org/wiki/Silk_Road

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *