LePotiron, pour une consommation de proximité 1


Sous ce doux nom de cucurbitacée se cache une application web permettant de mettre en relation des producteurs de fruits et légumes avec des consommateurs. Le principe est simple : une recherche par localité géographique et l’application nous renvoi les producteurs inscrits proche de cet endroit. L’objectif du projet n’est pas uniquement de réaliser ses courses alimentaires mais surtout de diminuer le gâchis alimentaire en favorisant la consommation de proximité. En effet, les producteurs sont non seulement des maraîchers professionnels mais également des producteurs particuliers dont la récolte a été particulièrement abondante et qui ne savent qu’en faire. Les producteurs peuvent demander le prix qu’ils souhaitent,  proposer leurs produits en échange d’autres denrées, voire même offrir leurs produits gratuitement.

La variété des produits mis en vente est importante et va de la carotte à la pomme en passant par l’absinthe, la confiture et le miel mais aussi des graines et des boutures ainsi que du compost et du fumier ! L’ensemble des produits issus du travail de la terre est ainsi utilisé et valorisé.

Un projet en corrélation avec l’évolution des modes de consommation en France

En 2009, le projet naquit lors d’un Start-Up Week-end,  suite au constat que de nombreux producteurs de fruits et légumes n’utilisent pas toute leur production. Par ailleurs de plus en plus de français sont intéressés à l’idée de cultiver leur propre jardin ou ont déjà commencé à le faire (étude Lightspeed Research). En parallèle,  les français se sensibilisent au commerce de proximité et aux circuits courts, et favorisent de plus en plus la consommation de produits frais. Par ailleurs, en dehors du don de produits à des connaissances, de la congélation et des conserves il existe peu d’alternatives pour des particuliers de faire un bon usage d’une surproduction. Partant de ces constats, les créateurs du Potiron ont souhaité mettre en relation ces personnes, favorisant ainsi les circuits courts.

Des courses plus responsables mais pas seulement. Les créateurs souhaitent également créer du lien social entre les différents utilisateurs en organisant des visites de jardin ou des échanges de techniques maraîchères, notamment entre particuliers et professionnels et entre différents types de cultures (permaculture, agriculture biologique…).

Par ailleurs, un blog est également accessible et traite de sujets tels que l’actualité de l’application mais aussi des analyses de l’alimentation des français et de leurs modes de consommation.

Une utilisation facile, pratique et sans engagement

En tant que consommateur il n’est pas nécessaire de se créer de compte sur le site du Potiron et il n’y a pas besoin d’engagement dans le temps. Après avoir cherché son producteur idéal en fonction du produit ou de la localité recherché, il suffit d’envoyer un message au producteur qui pourra communiquer ses disponibilités.

Localisation d’un producteur à proximité de Cergy-Pontoise, Les Plaisirs du Jardin, et produits proposés par ce dernier, via le site LePotiron.fr

 

 

Cela facilite le commerce de proximité sans ajouter de contrainte. En effet, ce principe reste moins contraignant que d’autres circuits court, à l’instar d’une AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) qui demande souvent un engagement long, avec des moments de récupération des paniers peu flexibles, ce qui peut être rédhibitoire pour certains consommateurs. De même, certains sites proposent également de mettre en contact des producteurs et des consommateurs mais ce service requiert souvent un abonnement.

Pour les producteurs, une inscription est nécessaire afin de poster son annonce,  ses données de contact, le type de denrées produite et la localisation du lieu de vente. Par ailleurs une courte description peut-être ajoutée pour donner des informations complémentaires sur la production et sur d’éventuels services supplémentaires proposés (visite du jardin, échange de conseils …).

Ainsi, c’est un réel avantage pour des personnes très mobiles et pour les consommateurs en général qui peuvent réaliser des économies, manger des produits frais et de proximité à moindre coup, en minimisant les désavantages éventuels de la consommation de produits de proximité. Pour les producteurs, cela permet de diminuer le gâchis alimentaire et d’optimiser le surplus de production tout en proposant des services supplémentaires leur permettant éventuellement de mieux se faire connaître ou de faire la promotion d’un mode de culture. Enfin, l’ensemble favorise le lien social entre le producteur et le consommateur.

Pour en savoir plus

Site Le Potiron http://www.lepotiron.fr

Le blog associé http://www.lepotiblog.com

Pour mieux comprendre les enjeux et le fonctionnement des circuits courts,  un document pédagogique rédigé par Yuna Chiffoleau de l’INRA du 25 mars 2010 [en ligne] www1.montpellier.inra.fr/

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “LePotiron, pour une consommation de proximité

  • Luc - Le potiron.fr

    Merci beaucoup pour ce bel article ! vous avez tout compris ! Je me permets de préciser que nous favorisons le troc et le don de surplus, même si la vente est la bienvenue aussi, car nous savons à quel point gérer un potager représente du travail. Le blog que nous gérons en parallèle et dont vous parlez est http://www.lepotiblog.com (à noter que nous avons peu de temps pour nous en occuper en ce moment). Merci encore et bonne continuation à vous.