Le STIF se met à l’open data 2


Les transports en Ile de France n’auront désormais plus aucun secret pour vous. Le syndicat des transports de l’île de France (STIF) qui est l’autorité organisatrice des transports de la région Île-de-France vient d’ouvrir à la fin du mois d’octobre son portail internet où vous pouvez avoir accès à des centaines de données concernant les transports en commun dans la région. Le site étant encore récent vous avez pour le moment accès à 29 jeux de données mais sur tout de même 75 opérateurs franciliens (exemple Ratp, Sncf, transdev…), 1700 lignes de transports et 42 000 arrêts. La base de données est mise à jour pour le moment toutes les deux semaines pour permettre une prise en compte assez rapide des changements planifiés car les réseaux de transports sont en constante mutation.

STIF1

Un portail encore en construction

Aujourd’hui vous avez accès à un infime échantillon de ce que pourra vous fournir le site internet dans 1 an. En effet le STIF a pour ambition d’ouvrir d’ici début 2016 un service de recherche d’itinéraire et d’ici fin 2016 il sera possible d’avoir les données en temps réel sur le réseau. Pour le moment les informations concernent les transports en commun mais le STIF travail sur une intégration d’autres modes de transports comme le vélo ou le covoiturage. L’ambition est de faire du portail internet « un point d’entrée numérique de toutes les données de mobilité en Ile-de-France ». Il va donc falloir attendre pour savoir comment le STIF va intégrer ces données.

Les différentes licences

Le STIF propose 3 types de licences selon le type de données:
– Licence ouverte Etalab : autorise la reproduction, la redistribution, l’adaptation et l’exploitation commerciale des données.
– Licence ODbL : possibilité de copier et distribuer la base de donnée, de produire des cartes à partir de ces données ainsi que de les modifier. A condition de mentionner la source, de partager aux même conditions et de garder les données ouvertes
– Licence Créative Commons : possibilité de copier, distribuer et communiquer les données mais à condition de citer la source et de ne pas utiliser les données à des fins commerciales et de ne pas les modifier.

Une interface intuitive

Pour ce qui est du portail internant : il est très intuitif, il ressemble à l’identique au portail de l’open data de la mairie de Paris (http://opendata.paris.fr/page/home/). Pour ce qui est des données vous pouvez les voir sous différentes formes. Toutes sont visibles sous forme de tableau et certaines sont géo-référencée et visibles sur une carte. Vous pouvez ensuite cliquer dessus et avoir accès à toutes les informations dont vous pouvez avoir besoin.
STIF2
Il y a ensuite l’outil carte, cela vous permet de faire apparaitre sous forme de couches plusieurs jeux de données afin de les superposer et de les analyser.

STIF3

La facilité d’accès aux données de transports en commun est une évolution majeure. Cependant La visualisation des gares ou des lignes n’est pas nouvelles, il sera donc plus intéressant d’attendre encore quelques mois pour voir les avancées de la base de donnes du STIF.

Sources:

http://opendata.stif.info/explore/

http://www.iledefrance.fr/fil-actus-region/donnees-transports-ile-france-bientot-open-data

http://stif.info/connaitre-le-stif.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndicat_des_transports_d’%C3%8Ele-de-France#Missions_et_organisation_du_STIF


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Le STIF se met à l’open data