Le livre de cartes : mettre les SIG à portée des citoyens 2


Les collectivités territoriales sont de plus en plus nombreuses à développer leur Système d’Information Géographique (SIG). Cela leur permet de rassembler leurs données et de les cartographier afin de prendre les bonnes décisions. A l’heure du développement de l’open data, on peut regretter que la plupart de ces SIG restent à l’état d’outils internes.

Certes, le Géoportail mis en place par l’IGN dès 2006 permet à chaque citoyen d’accéder facilement à une sorte de grand SIG national. En sélectionnant les couches qu’il souhaite visualiser et en ayant la possibilité de zoomer sur sa commune ou sa région, l’internaute navigue sur ce SIG interactif en accédant à un grand nombre de données géolocalisées.

Ce programme a toutefois ses limites dans le sens où il est national et donc pas forcément très proche des citoyens. Qui aurait l’idée de consulter le Géoportail pour savoir s’il a une pharmacie près de chez lui où un sentier de randonnée à proximité de son lieu de vacances ? De plus en plus de communes ont ainsi décider de partager leurs données géographiques par des SIG interactifs sur leur site Internet via les WebSIG… ou faute de moyens, par des versions simplifiées.

C’est le cas de la commune de Pont Saint Martin, au sud de Nantes, qui a choisi d’utiliser l’application « Le Livre de Cartes ». Il s’agit d’une application web créée pour les collectivités territoriales qui souhaitent partager leur connaissance du territoire avec les citoyens. Le livre de cartes de Pont Saint Martin est disponible ici http://www.mairie-pontsaintmartin.fr/module-Contenus-viewpub-tid-2-pid-201.html. Les habitants peuvent ainsi facilement géolocaliser les équipements, commerces, entreprises ou encore bâtiments patrimoniaux de leur territoire. Une couche « quizz » a même été créée pour tester les internautes sur leurs connaissances des toponymes de la commune : amusant !

La commune de Pont Saint Martin présente un livre de cartes sur son site Internet

L’avantage principal de ce système est qu’il est très accessible. Nul besoin d’avoir fait un Master de Géomatique ou même de savoir ce qu’est un SIG pour comprendre comment utiliser l’application. Inconvénient technique : il n’est pas possible de superposer les couches, comme c’est par exemple le cas dans Géoportail, car chaque couche constitue une page du livre, à la manière d’un atlas. Finalement, peu importe pour le citoyen qui cherche simplement une information précise…

L’association Ecopôle CPIE Pays de Nantes utilise elle aussi ce service sur son site Internet. Cette association dont l’objectif est de promouvoir les pratiques du développement durable en Loire-Atlantique a mis en ligne un livre de cartes qui permet aux internautes de localiser des idées de sortie « nature » à faire dans le département. Les couches du SIG, ou pages du livre, sont chacune constituées de figurés ponctuels représentés par des pictogrammes selon la catégorie de la sortie : « au bord de l’eau », « découverte du monde agricole », « observation ornithologique », etc. le petit plus : l’intégration de la dimension temporelle, qui permet d’un simple coup de curseur d’adapter les pages du livre de cartes à la période recherchée. En effet, de nombreuses sorties proposées correspondent à des événements temporaires.

Le site de l’Ecopôle Pays de Nantes propose une page où les idées de sorties sont catégorisées dans un livre de cartes

Cette application a été développée par l’entreprise Ypresia, qui propose logiciels et applications web principalement dans les domaines de la gestion de l’eau et de l’assainissement. Face à une concurrence de plus en plus importante dans le créneau de la cartographie interactive et de l’open data, le livre de cartes n’a pas encore dépassé les limites départementales de la Loire-Atlantique, le département du siège d’Ypresia…


Sources :

http://www.ypresia.fr/produits/cartographie-web/

http://www.mairie-pontsaintmartin.fr/module-Contenus-viewpub-tid-2-pid-201.html

http://www.baladesenloireatlantique.fr/rechercher-sur-la-carte


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Le livre de cartes : mettre les SIG à portée des citoyens

  • Bruno IRATCHET

    Bonjour Robin,
    Les solutions de diffusion des données des collectivités dans des interfaces cartographiques se comptent par dizaines. Ce marché est très concurrentiel, depuis déjà une quinzaine d’années. Je n’ai pas bien compris ce qu’apporte de plus la solution d’Ypresia, dont les solutions métiers me semblent plus pertinentes.
    Bruno