Peut-on prévoir un séisme ?


Les séismes, un des Aléas les plus meurtrier au monde

Les séismes, un des Aléas les plus meurtriers au monde.

Moins de 3 semaines après le séisme meurtrier ayant touché le centre de l’Italie, faisant près de 300 morts et au moins autant de blessés, il semblait intéressant de savoir quels sont les outils dont on dispose aujourd’hui en matière de prévention/actions face aux aléas d’origine sismique.

  • Qu’est-ce qu’un séisme ?

Tout d’abord rappelons qu’un séisme (ou tremblement de terre) se traduit par des vibrations du sol en surface. Cela vient de fracturation des roches en profondeur, qui après avoir accumulé une grande quantité d’énergie explose et se libère, créant des failles au moment où le seuil de rupture mécanique des roches est atteint. Les dommages dépendent de l’amplitude, de la fréquence et de la durée des vibrations.

Schéma explicatif d'un phénomène sismique

Schéma explicatif d’un phénomène sismique.

 

  • Peut-on prévoir un événement sismique ?

A l’heure actuelle, on connaît les zones où le risque sismique est davantage important. Cependant on ne peut toujours pas répondre à la question de savoir quand un séisme va intervenir, c’est à dire quand une rupture de faille va avoir lieu.

Dans ce cas, l’enjeu devient alors la rapidité à laquelle l’information parvient aux secours et aux autorités compétentes dans un premier temps.

 

  • Comment suivre un séisme « en direct »

  1. L’application QuakeShare 

Principe de l’application QuakeShare

C’est face à la demande croissante d’informations, mais aussi parce que lors de catastrophes naturelles, gagner ne serait-ce que quelques secondes, c’est une possibilité supplémentaire de sauver des vies, que la société CynSIS a développée une application pour smartphone permettant de donner l’alerte en cas de séisme avéré. QuakeShare est une application fonctionnant grâce à un système gyro directionnel intégré et à la technologie GPS du smartphone.

Le principe : « En même temps que l’on détecte une secousse sur le smartphone, on envoie ces informations sur le serveur dans le cloud qui lui, va collecter différentes informations qui sont envoyées par plusieurs smartphones. Et c’est là qu’on a d’autres algorithmes qui vont recalculer et qui vont dire si c’est vrai ou pas. Ca se passe en quelques secondes. »

Dès lors que les données récoltées s’avèrent être la réception d’ondes sismiques calculées par différents algorithmes, l’application envoie une alerte en temps réel pendant le tremblement de terre, aux équipes de secours, aux organisations humanitaires, aux autorités du pays, ou toute autre entité ayant souscrit au service. Une fois le séisme confirmé, une alerte générale est lancée.

L’avantage : directement après qu’un séisme est confirmé, le porteur de l’application sur son smartphone reçoit alors une alerte. A partir de ce moment, les gens savent qu’ils faut se mettre rapidement en sécurité. Selon Pierre-Marie Sarant « l’idée, c’est qu’on les géolocalise, et si par hasard il y a coupure d‘énergie, s’il n’y a plus de télécommunications mobiles, on sait où étaient les personnes au moment du tremblement de terre. »

La limite : l’application dépend des réseaux téléphoniques et l’accès à internet. Hors de nombreuses zones du monde sont encore hors couverture, même dans les pays dit développés. Au début l’application, en fin de développement (elle doit sortir en fin d’année) ne sera donc utile que dans des zones sismiques équipées.

  1.  Autres systèmes de suivis

– IRIS 

Navigateur de séisme (IRIS)

« Incorporated Research Institution for Seismolog » est le résultat d’un consortium de plus d’une centaine d’universités américaines créé en 1984. Les programmes d’IRIS contribuent entre autre à la recherche et à l’enseignement quant à la réduction des dangers liés aux tremblements de terre. On y retrouve un moniteur sismique, basé sur un fond de carte Google map, permettant de visualiser les tremblements de terre partout sur le globe, quasiment en temps réels.

Le moniteur Sismique permet de contrôler des tremblements de terre dans le monde entier. Le panneau de contrôle nous permet de filtrer en fonction d’une zone géographique voulue, de choisir une période dans le temps, de la magnitude, ou encore de la profondeur à laquelle se situe le foyer.

– L’application « Earthquake Alert ! » (Site oe-files

Carte montrant un point de secousse en Italie centrale, et ses caractéristiques (capture d'écran réalisé le 10/09/2016)

Carte montrant un point de secousse en Italie centrale, et ses caractéristiques (capture d’écran réalisé le 10/09/2016).

L’application ou le site repose sur le même principe, présenter sur un fond de carte Google map les différentes secousses sismiques ayant lieux sur le globe de façon quasi instantanée.

Dès lors dès qu’une région du monde est touchée par une secousse, une cible apparaît pour montrer le foyer du séisme. En cliquant sur un des points situés sur le globe on obtient des informations telles que la localisation, l’heure de déclenchement de la secousse, la profondeur du foyer, ou encore la magnitude. Sur la partie supérieure de l’écran est affichée une chronologie des différents événements sismiques qui ont eu lieu.

 

  • Être prêt à tout moment

Le meilleur principe de prévention des risques sismiques, c’est encore d’en être informé et d’en prendre conscience. Malgré tout les gens ont tendance à oublier du fait que les événements dramatiques ne se passent (bien heureusement) pas tous les jours. Mais n’oublions pas que le plus grand risque reste toutes les constructions humaines, pas forcément en adéquation avec les dernières normes sismiques en vigueur qui s’appliquent généralement aux dernières constructions…car en soit un séisme en lui-même ne tue pas.

 

By Maxime C.

Sources:
- http://www.cynsis.com/QuakeShare.fr.htmhttp://ds.iris.edu/ieb/index.html?format=text&nodata=404&starttime=2016-01-01&endtime=2016-08-31&minmag=5&maxmag=10&orderby=time-desc&limit=1000&maxlat=48.220&minlat=31.580&maxlon=45.880&minlon=7.560&sbl=1&pbl=1&caller=self&name=E.%20Mediterranean&zm=4&mt=terhttp://fr.euronews.com/2015/05/25/seismes-une-application-pour-alerter-en-temps-reelhttp://ici.radio-canada.ca/nouvelles/science/2016/08/24/002-seisme-italie-tremblement-sismologue-plaques-tectoniques.shtmlhttp://geek-pro.com/2016/01/seismes-endirect/http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/08/24/seisme-en-italie-les-reponses-a-vos-questions_4987352_4355770.htmlhttps://planetevivante.wordpress.com/2008/06/16/suivre-les-seismes-en-temps-reel/

Enregistrer

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *