Compte-rendu de la rencontre #OpenAsso


Samedi 10 septembre 2016 s’est tenue la rencontre OpenAsso, petit hackathon organisé entre la mission Etalab et des associations invitées à ouvrir leurs jeux de données en open data sur le portail data.gouv.fr.

Toute la journée et jusqu’à 17h, les associations ont pu travailler leurs données avec des habitués et parfois découvrir de nouveaux outils.

Voici un résumé des restitutions :

DSC_0579DSC_0574


Wikidata

(projet de base de données libre de Wikimedia Foundation) s’est proposé d’élaborer une base de données des communes françaises en résolvant un problème : elles sont nombreuses et fusionnent-disparaissent-changent souvent d’années en années. Il s’agit donc de créer un outil permettant d’obtenir la liste, pour une date donnée, des communes. Leur travail est encore en préparation et promis pour bientôt (n’oubliez pas que vous pouvez aussi contribuer) :

https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/subdivisions-administratives-francaises-issues-de-wikidata/


Oxfam

(lutte contre la pauvreté) a travaillé sur les données bancaires et cherche à détecter les circuits de l’évasion fiscale. Leur réflexion a porté sur deux axes :

– Comment optimiser l’extraction de données ? Des données existent en pdf, comment les basculer automatiquement en base de données ? L’association a testé avec succès un logiciel : tabula. http://tabula.technology/

– Comment mieux communiquer ? Avec un test de l’application de visualisation de données : Raw http://raw.densitydesign.org/.

Leurs données :

https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/transparence-donnees-comptables-pays-par-pays-des-5-plus-grandes-banques-francaises/


La quadrature du net

(défense des libertés sur l’internet), qui ne fabrique pas de données mais qui la « triture » travaille sur une nouvelle version de son projet « Memopol », analysant les prises de positions publiques et les promesses des représentants politiques et les comparant avec leurs faits. L’outil est encore en construction, voici le site du projet : https://memopol.lqdn.fr/ .

Vous pouvez également le trouver ici : https://wiki.laquadrature.net/Projects/Memopol


La Croix-Rouge française

(aide aux personnes en difficulté) a de son côté libéré trois bases de données : sur leurs bénévoles, leurs actions et leurs établissements. Leurs intervenants ont cherché à évaluer la demande d’action sociale, sur la base d’indicateurs INSEE, et estimer quelles zones en France étaient plus ou moins bien desservies par l’association. Sans avoir pu aller jusqu’à une cartographie précise du territoire ils ont néanmoins pu tirer quelques observations préliminaires : des problèmes de desserte dans le rural et le périurbain, et également au niveau du littoral du Var comparé au reste des côtes méditerranéennes.

Leurs données :

https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/liste-des-benevoles-actifs-de-la-croix-rouge-francaise/

https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/liste-des-actions-des-delegations-de-la-croix-rouge-francaise-1/

https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/liste-des-structures-de-la-croix-rouge-francaise/


Transparency France

(lutte contre la corruption) a identifié trois problèmes majeurs, comme autant d’axes de travail :

– l’exhaustivité des données : il y a un problème de qualification juridique de la corruption (fraude, extorsion, détournement etc.) et surtout une absence de base de données publique (lent travail de sourçage par la presse).

– le croisement des données, pour lequel ils ont testé un nouvel outil, neo4j (https://neo4j.com/). Système de gestion de base de données libre orienté graphe.

– la visualisation des données. Il existe actuellement une carte : http://www.visualiserlacorruption.fr/home où un point correspond à une affaire. L’association cherche à la retravailler, à trouver d’autres formes de présentations. Un autre projet serait de créer une cartographie des bonnes pratiques.

Leurs données :

https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/affaires-de-corruption-en-france-par-transparency-international-france-1/


Enfin, pour ne pas laisser sur leur faim ceux qui regrettent de ne pas y être allé, vous pourrez retrouver certaines de ces associations dans leur projets au hackaton Open Democracy Now qui aura lieu le weekend prochain les 16-17 et 18 septembre à la mairie du 18ème !

Plus d’informations :

Rencontre du 10 septembre (un compte-rendu a été fait depuis) : https://www.etalab.gouv.fr/openasso-le-10-septembre-decouvrez-donnees-ouvertes-et-associations-participantes

Rencontre du 16-17 et 18 : http://opendemocracynow.net/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *